Linea nigra

LINEANEGRA-HAUTEDEF« Est-ce le plus beau jour de ma vie que je viens de vivre ? »
Stéphanie est enceinte. Stéphanie est confiante. Son chemin vers la maternité semble aussi nettement tracé que la ligne brune apparue à la verticale de son ventre. Mais le doute s’installe. Et si elle mettait en jeu bien plus que prévu, dans son corps, dans son couple, dans son existence ? Est-elle vraiment prête à devenir mère et à vivre le tsunami qui s’annonce ? Peut-on se préparer à l’inconnu ?

Baby blues, jalousies, sexualité, hérédité, obstétrique, nuits blanches, ventres vides et ventres pleins, bonnes ou mauvaises raisons d’être mère. C’est tout cela et bien plus encore que raconte Linea nigra, à travers le parcours de Stéphanie et des femmes qu’elle croise. En trame de fond de ce roman kaléidoscopique, un combat : le droit de chacune à disposer de son corps.

Un vibrant état des lieux de la maternité.

Une histoire d’amour inoubliable.

Un portrait de femme libérateur.

Ce roman autour de la façon dont on donne naissance, du rapport au corps et de la construction de cette chaîne qui devient celle des générations, est désormais disponible en librairie. S’il reprend la construction et la narratrice du Syndrome de la vitre étoilée, il peut se lire tout à fait indépendamment de celui-ci.

Éditions Fleuve, septembre 2017, 496 pages, 19,90 euros

Publicités

Le Syndrome de la vitre étoilée, en poche

Syndrome pocheStéphanie a bientôt 30 ans, presque dix ans de vie commune avec Guillaume et un profond désir d’enfant. D’autant que quatre de ses meilleures amies sont mères ou sur le point de le devenir. Elle, impatiente de nature, est déjà prête à transformer la chambre d’amis et entamer la nidification. Sauf que ce n’est pas toujours aussi simple que prévu. Bientôt, entre intrusions médicales et conseils avisés, le chemin de croix commence. Mais Stéphanie va vite découvrir qu’il existe d’autres rêves, d’autres façons de s’émanciper, d’autres chemins pour vivre sa vie…

« Sophie Adriansen trace avec drôlerie, lucidité voire cruauté l’émancipation d’une jeune femme. » DNA

« Un très beau texte mêlé d’humour et de tristesse. » Betty Trouillet, Librairie Cultura de Carcassonne, Page des libraires

Syndrome poche_bandeauUn peu plus d’un an après sa parution en grand format aux éditions du Fleuve, Le Syndrome de la vitre étoilée reparaît – cette fois au format poche, chez Pocket.

Pour l’occasion, il s’orne de nouvelles couleurs et même d’un bandeau élogieux affichant les mots de Grégoire Delacourt.

Pocket, septembre 2017, 384 pages, 7,40 euros

Une Américaine à Monaco

Americaine_pocheFille de millionnaire, comédienne obstinée, reine du cinéma, éternelle amoureuse,  mélancolique chronique, mère accomplie et princesse au grand cœur, Grace Kelly est une icône et son destin, une légende, celle d’une reine de Hollywood devenue souveraine après avoir trouvé son prince charmant.
Elle a passé tant de temps dans la lumière qu’on croit connaître d’elle le moindre secret. Mais les images ne disent pas tout…
Des plateaux hollywoodiens au protocole monégasque, Sophie Adriansen vous invite à découvrir l’envers de tous les décors d’une vie passée devant les objectifs et mise en scène sur pellicule.
Un portrait brossé d’une plume remarquable, qui ressuscite la femme et fait fondre la glace.

 

En cette rentrée, et à l’occasion du 35ème anniversaire de la disparition de la princesse, les éditions Charleston publient au format poche ma biographie de Grace Kelly.

J’ai écrit comme un roman la légende de cette icône dont l’abnégation me stupéfiait : pourquoi quitter le royaume d’Hollywood lorsqu’on y règne en maîtresse, pourquoi abandonner son métier pour choisir la vie d’épouse ? En septembre 2017 seront commémorés les 35 ans de la mort de Grace Kelly. Les années passent mais le temps n’a pas de prise sur l’aura des princesses trop tôt disparues, et la fascination qu’elles exercent ne faiblit pas.

8 septembre 2017, 304 pages, 8,50 euros

Hors cadre dans Femme Actuelle jeux extra

FAJE 1Je signe une nouvelle dans le magazine Femme Actuelle jeux extra en kiosques aujourd’hui.

En voici la présentation et les premières phrases…

Pour trouver l’amour, on peut s’en remettre au hasard ou le provoquer, comme dans ces émissions de télé réalité où tout est programmé.
Ça allait tout changer dans sa vie. C’était sûr, il y aurait un avant et un après l’émission.
A 34 ans, Bénédicte Passani plaçait tous ses espoirs dans le show télévisé qui devrait lui permettre de rencontrer l’âme sœur. Un fiancé pour Béné, un concept sur mesure qui avait déjà fait ses preuves avec la présentatrice Fanny Joplin (Un mari
pour Fanny) et la journaliste Debby Brown (Un homme pour Debby Brown). Les deux femmes, la trentaine passée, belles et accomplies, avaient trouvé chaussure à leur pied par le biais de la petite lucarne. Dix prétendants au départ, uniquement des hommes au physique très agréable, ayant réussi socialement, une élimination

par semaine, le tout diffusé en première partie de soirée sur une grande chaîne nationale. Pour Debby, qui avait étrenné le concept deux ans plus tôt, cela s’était soldé par un mariage. Fanny, elle, n’était pas mariée, mais attendait un heureux événement desœuvres de Jean-Romain Baer, le célèbre concertiste.

Il n’y avait donc aucune raison pour que cela ne fonctionne pas de la même manière pour Bénédicte, grande et médiatique prêtresse de la presse féminine…

 

Pour lire la nouvelle dans son intégralité, rendez-vous en kiosques !

FAJE 3     FAJE 2

Quart de frère, quart de sœur : Mon pire anniversaire

Quart de frère, quart de sœur, c’est l’histoire d’une famille recomposée comme il en existe beaucoup, racontée du point de vue alterné d’Arthur et Viviane, qui se détestent à l’école et vont apprendre à s’aimer, en vivant sous le même toit.
La nouvelle famille emménage à une nouvelle adresse.

Après un temps d’observation, quelques crasses et un sauvetage en plein air, Arthur et Viviane commencent à s’apprécier. Il le faut bien : entre leurs parents, c’est parti pour durer. Mais impossible d’admettre à l’école que le rival haï est devenu un camarade avec lequel ils s’entendent bien ! Les deux enfants mettent donc au point tout un tas de stratagèmes pour faire croire à leurs camarades qu’entre eux la rivalité existe toujours bel et bien.
Et voilà que l’anniversaire d’Arthur se profile : comment faire pour recevoir les copains chez soi en présence de Viviane ? Tandis que le jour J approche, le papa de Viviane et la maman d’Arthur se préparent à annoncer une grande nouvelle à leurs enfants : la famille va bientôt s’agrandir…

Il était, m’a-t-on glissé dans l’oreillette, très attendu par les lecteurs du premier tome… le tome 2 de ma série Quart de frère quart de sœur est disponible dans les librairies depuis hier ! Toujours génialement illustré par Maurèen Poignonec publié aux éditions Slalom. Pour Arthur, les choses se corsent cette fois… et ça n’est pas prêt de s’arrêter !

Rendez-vous en fin d’année pour le tome 3

Retrouver les infos sur le tome 1

Avoir un blog

Ces derniers mois ont vu fleurir sur la toile, de la part de critique(s) littéraire(s) « installé(s) », le qualificatif de « roman de bloggeuses ». A priori, ce n’était pas un compliment. *edit/précision : ce qualificatif ne m’était pas destiné ; il visait un roman publié chez Gallimard, collection blanche Lire la suite

Sporting club, Emmanuel Villin

Présentation de l’éditeur :

sporting-club-bdDans une capitale méditerranéenne jamais nommée, le narrateur doit interviewer Camille, personnage mystérieux et insaisissable, dans le dessein d’écrire un livre. Mais ce dernier ne cesse de se dérober et de reporter leurs rendez-vous. Le narrateur passe alors le plus clair de ses journées dans une piscine en bord de mer, le Sporting Club. Pour tuer le temps, il observe la ville qui se transforme – toujours plus hostile et agressive, comme sourde à son propre passé – et côtoie la faune qui la hante. Cette ville, véritable capharnaüm plongé sous un soleil de plomb, affecte peu à peu le narrateur, qui nourrit son attente de rencontres dans lesquelles s’entremêlent les époques.

Comme il existe des refuges de montagne, le Sporting est Lire la suite

L’écrivain national, Serge Joncour

Présentation de l’éditeur :

l-ecrivain-nationalParti rencontrer ses lecteurs dans une ville du centre de la France, Serge se retrouve impliqué dans un fait divers local. Un certain Commodore, vieux maraîcher à la retraite que tous disent richissime, a disparu. Les soupçons se portent sur deux jeunes marginaux, Aurélik et Dora. Cet « écrivain national », comme l’appelle malicieusement M. le Maire, va enquêter à sa manière, celle d’un auteur qui recueille des confidences et échafaude des romans, dans l’espoir de se rapprocher de la magnétique Dora.

Dans une atmosphère très chabrolienne, Serge Joncour déroule une histoire à haute tension.

Un écrivain prénommé Serge est accueilli pour quatre semaines en résidence à Donzières, bourgade où rien ne se passe jamais. Sauf en ce moment : Lire la suite