Discrétion assurée, Marie-Odile Beauvais

C’est l’histoire d’un premier roman, celui de l’auteur, publié chez Grasset qui n’en assura pas ensuite la promotion. L’écriture est riche, le texte intéressant car il montre l’envers d’un décor peu connu, celui du monde de l’édition. Un regret néanmoins : le manque de remise en question de la part de l’auteur…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s