Les enfants du plastique, Thomas Clément

En 2010, Franck Matalo est le PDG d’Unique Musique France. Lassé de l’univers ultraformaté dans lequel il évolue – qui n’a plus grand-chose de musical -, il décide de lancer un groupe improbable et vulgaire nommé Intestin pour plomber la maison qu’il dirige. Sauf que le public est au rendez-vous, et, de disques en concerts, Intestin devient incontournable. A cela s’ajoute la personnalité complexe et torturée de Franck Matalo, dont la fille est morte quelques années plus tôt, et dont les relations conjugales ne sont plus ce qu’elles étaient, virant même à l’absence totale de communication.

Satire d’une industrie musicale overmarketée, ce roman se lit d’une traite.

Un avant-goût est disponible au téléchargement sur le blog de Thomas : http://clement.blogs.com/thomas_clment/2006/08/lire_un_bout_de.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s