Les désarrois de l’élève Törless, Robert Musil

Ceci est le premier roman de l’allemand Robert Musil (1880-1942), qu’il écrivit à tout juste 25 ans. Véritable roman d’apprentissage, il dépeint l’éveil du jeune Törless, élève interne du plus prestigieux collège de la vieille Autriche, qui fait la fierté de ses parents. Dans la confidentialité de l’internat, Törless apprend les rapports humains, brutaux et cruels, sentimentaux et charnels, et acquiert peu à peu une conscience. L’écriture recherchée de Musil nous permet de vivre les sarcasmes avec Törless, de comprendre la pression qu’il subit. Ce roman analyse avec précision cet âge où l’on est soit victime soit bourreau, et auquel tout est possible. De la grande littérature introspective.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s