Zazie dans le métro, Clément Oubrerie

Je commence par un aveu : cette bande dessinée est mon tout premier contact avec cette œuvre pourtant devenue culte. Pas lu le roman de Queneau, pas vu le film de Louis Malle. Mais adoré, c’est certain, la version illustrée par Clément Oubrerie (oui, celui qui dessine aussi Aya, ou la série Moot Moot d’Eric et Ramzy). On plonge dans l’univers décalé de Zazie dès la première planche. Elle a douze ans et découvre Paris avec une seule obsession : prendre le métro. Mais il est en grève, elle n’en verra pas la couleur, ce qui ne l’empêchera pas de découvrir bien d’autres aspects de la vie parisienne

Les dialogues sont un vrai régal, les ambiances des dessins nous font vivre les puces, les cafés, les groupes de touristes et les cabarets comme si on y était !

Une belle découverte, donc, que ce chouette album paru il y a un an.

L’univers de Clément est sur son site et sur son blog (et ici aussi).

Publicités

Une réflexion sur “Zazie dans le métro, Clément Oubrerie

  1. une histoire qui ne m’a pas plu, des personnages inintéressants et un style d’écriture désagréable à lire (je serais curieuse de savoir si c’est le style de l’auteur ou si c’est seulement pour ce livre, avis à ceux qui ont lu d’autre Raymond Queneau).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s