Dans l’enfer des tournantes, Samira Bellil

Ce livre est la phase finale d’une thérapie qui a permis à Samira de renaître après les viols collectifs dont elle a été victime adolescente, dans sa cité. Incomprise des siens, rongée par la culpabilité, dégoutée par ce corps qui lui rappelait tant de mauvais souvenirs, et très seule dans son quartier surpeuplé, elle a voulu s’échapper avec la drogue et l’alcool.

Le recul lui permet de dénoncer la violence sexuelle banalisée dans les cités, la pression subies en permanence par les jeunes filles qui ne doivent surtout pas entacher leur réputation, et les criminels connus et impunis.

On ne compte plus les procès sur les affaires de ce type ; le phénomène, sorti de sa clandestinité au début des années 2000, notamment avec le film La Squale, n’a pas disparu pour autant.

Avec ses mots de victime, Samira Bellil décrit cet enfer dont elle a réussi à revenir afin d’en aider d’autres qui souffrent en silence. Un récit poignant.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s