Lucille, Ludovic Debeurme

Lucille est une adolescente anorexique et mal dans son corps, qui est obsédée par le fait de ne pas manger et qui s’entend mal avec sa mère.
En parallèle, il y a Arthur, qui bientôt s’appellera Vladimir, par tradition, lorsque son père mourra. Arthur est fils de marin mais il refuse la destinée à laquelle il est promis.

Ces deux adolescents torturés et en souffrance se rencontrent, et c’est comme une évidence. De ballades dehors en virées sur le scooter d’Arthur, ils vont se découvrir et apprendre à s’aimer. Ils décident de fuir ensemble, se retrouvent en Italie. Ils se croient, à deux, plus forts que le reste du monde. Leur route ne sera pourtant pas si droite, ni si calme.

Si le trait de crayon de cet album ne m’a pas paru exceptionnel, en revanche l’histoire, longue de 500 pages, est puissante et mémorable, faisant appel de façon très juste à des représentations imagées des pensées les plu profondes des personnages. A tel point que l’on imagine qu’il s’agit d’une autobiographie de Lucille par elle-même. Mais non, l’auteur est un homme, c’en est presque déroutant.
L’album, plusieurs fois primé, se termine par « fin de la première partie » ; il est sorti début 2006, et à ce jour il n’y a malheureusement pas trace d’une suite.
Il n’empêche, ce tome vaut vraiment le coup.

Publicités

3 réflexions sur “Lucille, Ludovic Debeurme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s