Ecrivain (en 10 leçons), Philippe Ségur

En 2002 est publié le premier roman de Philippe Ségur, Métaphysique du chien (Buchet-Chastel), récompensé par le prix Renaudot des lycéens.
Dans Ecrivain (en 10 leçons), Phil Dechine, graphiste à l’estime de soi surdimensionnée, pond son premier opus, Métaphysique du dog. Après maints efforts, il sera publié chez Busch & Sachtl et recevra le prix Mirabeau des vétérinaires. Toute ressemblance avec des faits existants ou ayant existé est donc purement fortuite…

La vocation, l’écriture, le manuscrit, l’éditeur, la presse, les salons du livre, la télévision, les prix littéraires, les lecteurs, le succès : voilà les dix leçons que donne Philippe Ségur, non sans humour.
Car il s’agit ici d’autodérision. Etranger à toute forme de modestie, le héros – antihéros, en fait – est certain d’être un génie que l’on ignore, puis un génie que l’on n’estime pas à sa juste valeur. Il finira par se satisfaire de quelques lignes négatives dans un canard, d’une interview télévisée qui ne lui laisse pas le temps de briller, d’un prix remis dans un village perdu, et sans autre couverture que celle de la presse locale. Et pendant ce temps, le lecteur jubile.

Entre deux phrases acerbes, Philippe Ségur sait toutefois parler des satisfactions qu’apporte l’écriture, a priori semblables que l’on soit auteur confirmé, écrivain débutant ou poète maudit.

Publicités

2 réflexions sur “Ecrivain (en 10 leçons), Philippe Ségur

  1. Pingback: Traité du débutant, Jean Prévost | Sophielit

  2. Pingback: Conseils au jeune écrivain, André Gide | Sophielit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s