Boboland global, Dupuy & Berberian

Après Bienvenue à Boboland, plutôt parisiano-parisien, Dupuy & Berberian s’attaquent à la mondialisation, la globalisation, la glocalisation (quoi, vous n’avez pas étudié ça à l’école ? Glocalization… Think global, act local !).

Membres du gouvernement, dirigeants d’entreprises (tiens, le PDG de Fofal-Tina !), et bien sûr bobos d’à côté de chez nous, qui s’habillent chez Gap et partent en vacances au Chiroubistan… tout le monde en prend pour son grade. La galerie de personnages est d’autant plus amusante qu’on retrouve les mêmes protagonistes dans différentes histoires. Entre celui qui, parce qu’il a compris « chevreuil du Bénin » au restaurant alors qu’il s’agissait d’un chevreuil du Berry, va tout faire pour rendre sa méprise plausible, les Manawah (Man at Work) qui viennent bosser avec leur bébé dans le sac à ventre, et ceux qui veulent se donner bonne conscience avec ce qu’ils croient être des vacances responsables

C’est drôle, efficace, critique, et surement pas complètement faux. Si ce tome 2 n’est pas vraiment une suite, en tout cas il est au moins aussi délectable que le précédent !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s