La rentrée littéraire n’aura pas lieu #1

1.Bonjour, moi c'est Jérome

Il y a un an, j’ai achevé mon premier roman. Un texte génialissime, plein de malice et d’humour noir. Corrosif, dirais-je même. C’est un polar, une histoire sombre aux rebondissements multiples, qui laisse toutefois la place aux personnages, sympathiques, attachants – et drôles, je l’ai dit. Mon livre s’intitule « L’herbe à chat ».

Ca va faire comme un coup de tonnerre dans le monde de l’édition, c’est certain. Sauf que pour l’instant, les éditeurs, aveugles, ont tous refusé mon manuscrit. Et sans véritable raison – je n’ai reçu que des réponses négatives standards. Comment ont-ils pu passer à côté d’un tel chef d’œuvre ? Tout ça parce que je ne suis pas connu. Jérôme Xaintrailles (retenez-le bien, ce patronyme, car bientôt il passera à la postérité !), ça ne parle encore à personne. Et puis, sans argent, on ne peut pas faire grand-chose – je ne suis que standardiste.

2. Je suis un vrai écrivain.

Tant pis pour les éditeurs, ils s’en mordront les doigts. Car tout va changer. 2010 est mon année

 .

En fait, je viens de toucher le pactole.  Cette voisine, sur laquelle j’ai veillé pendant la canicule de 2003 (à force, je ne supportais plus les chansons de Lucienne Delyle qu’elle passait en boucle), a rendu l’âme. Elle vivait chichement alors qu’en réalité, elle était riche. Et tout, ou presque, me revient.

.

J’ai désormais les moyens de me faire connaître, et je ne vais pas m’en priver. Nul ne pourra plus ignorer Jérôme Xaintrailles, auteur magistral, écrivain surdoué.

.3. Une idée ! 

Il me reste une difficulté à contourner : cette année, on annonce la parution de 701 romans à l’occasion de la rentrée littéraire. Comment être visible au milieu de tant d’ouvrages ? Je ne veux pas risquer de passer inaperçu.

 .

Alors j’ai trouvé la solution : la rentrée littéraire n’aura pas lieu.

 (épisode suivant)

Publicités

10 réflexions sur “La rentrée littéraire n’aura pas lieu #1

  1. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #2 | Sophielit

  2. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #3 | Sophielit

  3. L’enfer des auteurs qui cherchent éditeur. J’aiu moi-même trouvé le mien après que tous aient refusé, par un coup de bol, en tombant sur le blog d’un de ses dessinateur. On a sympathisé, et de fil en aiguille, j’ai fini par signer mon premier album… à 39 ans. Ouf ! il était temps !
    Mais pour être visible, oui, c’est pas facile, il parait près de 4000 nouveautés en BD chaque année en France, autant dire que c’est encore pire que les 700 romans de la rentrée littéraire pour se faire remarquer. Je lui souhaite d’y parvenir et de rencontrer le succès auprès du publique,s ‘il est aussi doué que ça.

    J'aime

  4. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #4 | Sophielit

  5. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #5 | Sophielit

  6. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #2 | Sophielit

  7. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #3 | Sophielit

  8. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #4 | Sophielit

  9. Pingback: La rentrée littéraire n’aura pas lieu #5 | Sophielit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s