D’où je suis, je vois la lune, Maud Lethielleux

 

lethielleuxAttention, coup de cœur personnel.

.

Moon, toute jeune femme, vit dans la rue. Pour survivre, elle vend des sourires. Moon aime les mots, et un jour, elle met des mots dans un carnet. Ils deviennent l’histoire de Fred et d’une petite fille. Elle voulait par ses phrases faire revenir son amoureux, elle écrit finalement un roman.

Un roman qui parle de Fred et de la petite. Et Fred et la petite, ce sont les personnages de Dis oui, Ninon, un des mes coups de cœur de 2009, qui figurait dans la sélection finale du Prix Carrefour du premier roman. Le clin d’œil fait son effet.

Et puis, ce roman se retrouve dans les mains de deux éditeurs. Le Gentil, la Méchante. La Méchante a un plus joli déguisement, c’est elle que Moon choisit. Mais dès qu’elle a signé son contrat, le déguisement disparaît, et Moon regrette amèrement son choix.

.. 

Quand on a aimé le premier roman de Maud Lethielleux, on ne peut qu’adorer son deuxième opus. Maud et les mots, c’est une histoire d’amour, de musique. Il y a de la poésie mais surtout il y a un véritable univers, doux et cotonneux, qui permet de faire passer comme dans un rêve la rudesse de la vie dans la rue, avec ce que cela implique de saleté, d’exclusion, de difficultés matérielles et de regards méprisants.

Et puis, ce qui fait que je fais de ce roman un de mes coups de cœur, c’est que son histoire rejoint la mienne. Il y a quelques temps, j’ai rencontré le Gentil, et lui m’a raconté l’histoire de Moon, alors la découvrir ensuite dans un livre, vous imaginez bien…

.

Ce roman se dévore, c’est un régal du début à la fin. On tombe dedans avec délices, comme Alice dans le Terrier du Lapin, et on se laisse emporter…

C’est un vrai coup de cœur (l’ai-je déjà dit ?).

Publicités

4 réflexions sur “D’où je suis, je vois la lune, Maud Lethielleux

  1. Pingback: D’où je suis, je vois la lune de Maud Lethielleux « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Pingback: 5 questions à Maud Lethielleux | Sophielit

  3. Pingback: Mon calendrier de l’avent | Sophielit

  4. Pingback: Tout près, le bout du monde, Maud Lethielleux | Sophielit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s