Le journal d’un remplaçant, Martin Vidberg

Martin est un jeune professeur des écoles. Il débute par la fonction de remplaçant. La rentrée est synonyme d’angoisse quant à l’affectation qui va lui tomber dessus. Et il y a de quoi s’inquiéter : car après quelques temps, Martin va se retrouver dans une classe très particulière.

Elle ne compte que 5 élèves, 5 garçons, et pour cause : ce sont 5 petits monstres, pas franchement épargnés par la vie en dehors de l’école, et du coup intenables en classe. Les prédécesseurs de l’instituteur ont d’ailleurs renoncé.

Martin doit affronter conjointement cette situation complexe, ses interrogations de débutant et l’absence de compréhension de la part de l’administration. A mesure que les mois passent, des embryons de progrès pointent le bout de leur nez, notamment grâce aux activités extrascolaires. Mais rien n’est jamais acquis avec les enfants de cette classe…

.

Les dessins patate de Martin Vidberg permettent, c’est le cas de le dire, d’arrondir les angles. Sa situation de prof est délicate, celle des enfants dont il a la charge dramatique, mais, s’il se laisse souvent déborder, il parvient néanmoins à trouver le recul nécessaire pour raconter son année avec humour. Du coup, on rit, et très franchement, à la lecture de ces planches (plus de 100) en noir et blanc.

 

Et quand on referme l’album, on se dit que l’administration et ses décideurs sont bien trop loin du terrain pour pouvoir prendre les mesures qui s’imposent.

.

Le cadre et les règles sont une chose, mais lorsque les circonstances exigent d’en sortir, les soutiens sont aux abonnés absents.

Et c’est bien d’échec scolaire, du rôle de l’école dans l’éducation et qu’il est question ici – les instituts de redressement pour élèves ultraviolents relèvent de l’Education nationale.

En cette période de rentrée scolaire, une jolie leçon d’humanité.

 

.

L’intégralité de l’album est à découvrir, planche par planche, ici : http://bluecity.free.fr/instit/

.

Et on trouve plein d’autres choses amusantes sur le blog de l’auteur : http://www.martinvidberg.com/blog/ et sur « L’actu en patates », son autre blog : http://vidberg.blog.lemonde.fr/ (il faut dire que ça fait 10 ans que Martin Vidberg bloggue, il en a même fait un album, alors…)

Publicités

Une réflexion sur “Le journal d’un remplaçant, Martin Vidberg

  1. Pingback: Le journal d’un remplaçant de Martin Vidberg « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s