La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna

Quoi de mieux qu’une petite leçon de grammaire en ce mois de rentrée des classes ?

.

Jeanne, dix ans, et son frère Thomas, de quatorze ans son ainé, traversent régulièrement l’Atlantique depuis que leurs parents, divorcés, ont élu domicile chacun d’un côté de l’océan. Un beau jour, une tempête survient, et leur bateau fait naufrage. Les deux enfants échouent sur une île et, grâce à la bienveillance (et à la guitare) de Monsieur Henri, ils vont redécouvrir les mots – et la grammaire, que Jeanne croyait détester.

.

Si faire aimer la grammaire peut sembler une utopie, en revanche, faire comprendre qu’elle n’est que logique est non seulement une initiative louable, mais aussi une leçon pour tous. Ce petit livre, avec ses illustrations poétiques, ravira les plus jeunes. Et, par son message, il plaira aussi à ceux pour qui l’école est bien loin.

.

Extrait

« Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue, trop connue : Je t’aime.
Trois mots maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps.
Il me sembla qu’elle nous souriait, la petite phrase.
Il me sembla qu’elle nous parlait :
– Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j’ai trop travaillé. Il faut que je me repose.
– Allons, allons, Je t’aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pieds.
Monsieur Henri était aussi bouleversé que moi.
Tout le monde dit et répète « Je t’aime ». Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots s’usent. Et parfois, il est trop tard pour les sauver. »

.

Le premier chapitre est à découvrir sur le joli site d’Erik Orsenna : http://www.erik-orsenna.com/pdf/chap1b.pdf

.

« La grammaire est une chanson douce » est suivie des « Chevaliers du Subjonctif » (qui mettent en scène les mêmes personnages) et de « La révolte des accents ». Une belle initiative de la part de cet auteur hyperactif et très productif.

Publicités

4 réflexions sur “La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna

  1. Pingback: La grammaire est une chanson douce d’Erik Orsenna « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s