Le baby-sitter, Jean-Philippe Blondel

Le baby sitter

Alex, un étudiant de 19 ans, se lance dans le baby-sitting pour boucler ses fins de mois.

Sujet léger, comédie idéale pour les vacances, (dont le thème de départ ne pouvait pas ne pas me rappeler les aventures d’Emilien, le génial baby-sitter de Marie-Aude Murail, entouré d’enfants tellement attachants -« Baby sitter blues » et romans suivants)…

Voilà ce que je pensais en démarrant la lecture de ce « baby-sitter » presque trop lisse pour être honnête.

.

Tout faux.

.

Les enfants sont certes présents, mais ce sont leurs parents qui vont prendre peu à peu une place, chaque foyer à sa façon, dans la vie d’un Alex à la personnalité plus complexe qu’il n’y parait.

Les adultes qui gravitent atour de ce jeune homme plein de questions précisément parce qu’il est en train d’en devenir un constituent une galerie de personnages incroyables de véracité. Il y a l’époux désemparé depuis que sa femme, mutée à quelques centaines de kilomètres, le laisse seule toute la semaine avec leurs deux filles ; Mélanie, la boulangère qui, après un retour de flamme, se sépare de son mari ; Irina, que la famille parfaite ne semble pas satisfaire…

.

Ce roman est aussi l’occasion de s’interroger sur le baby-sitting, et la facilité avec laquelle on confie ce que l’on a de plus précieux – ses enfants, et ses clés- à quelqu’un dont on peut avoir trouvé les coordonnées sur un post-it à la caisse de la boucherie.

« Le baby-sitting a cette particularité un peu étrange de vous faire pénétrer sans effraction dans l’intimité des autres. »

.

Mais le plus surprenant est finalement cet Alex, qu’on a tous été un jour ou l’autre. Un Alex tout en contradiction, réservé mais qui ose, malgré tout, au prix de certains efforts, dire aux autres qu’il a besoin d’eux – ce qui deviendra la leçon du livre, amenée avec beaucoup de sensibilité.

.

La finesse de la psychologie des personnages fait de cette histoire ordinaire un roman un peu moins ordinaire.

Et cerise sur le gâteau, Jean-Philippe Blondel répondra aux questions du blog dans le billet de ce week-end.

Publicités

6 réflexions sur “Le baby-sitter, Jean-Philippe Blondel

  1. Pingback: Le Baby-sitter de Jean Philippe Blondel « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Pingback: 5 questions à Philippe Blondel | Sophielit

  3. Pingback: Baby-sitter blues, Marie-Aude Murail | Sophielit

  4. Pingback: Mon calendrier de l’avent | Sophielit

  5. Pingback: Et rester vivant, Jean-Philippe Blondel | Sophielit

  6. Pingback: Un hiver à Paris, Jean-Philippe Blondel | Sophielit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s