Lulu femme nue, Etienne Davodeau

Je commence par un conseil : assurez-vous d’avoir à votre disposition les deux tomes de cette bande dessinée avant d’entamer la lecture du premier d’entre eux. Je plains, d’ailleurs, ceux qui ont découvert « Lulu femme nue » à la parution du premier volet, et qui ont du patienter un an et demi pour lire la suite -et fin.

La quarantaine, Lulu mène une vie triste auprès de son mari et de ses enfants. Un entretien d’embauche non concluant fait office de déclencheur : Lulu part, direction le bord de mer.

Pendant ces quelques instants de liberté que Lulu, pour la première fois de sa vie, s’accorde, ses proches s’inquiètent. Son ami Xavier va même partir à sa recherche.

.

De femme banale, Lulu va passer à femme exceptionnelle sous le crayon d’Etienne Davodeau. Lulu, c’est une voisine, une cousine, une amie, quelqu’un que l’on connaît et qui s’est enfin réveillé.

Son escapade devient périple initiatique. Plus rien ne sera comme avant, pour personne – amis, famille, et Lulu, naturellement.

.

Il n’est pas ici question d’aventures mais d’émotions, et d’une certaine forme de courage. Les couleurs choisies, à l’image de la couverture des deux albums, enrobent le tout de douceur et d’espoir – quarante ans, c’est aussi l’âge des possibles. Et le fait que les points de vue donnés soient ceux des proches plutôt que celui de la principale intéressée ajoute une touche de suspens – d’où la nécessité dont je vous parlais d’avoir le deuxième tome à portée de main lorsqu’on commence le premier.

.

Cette bande dessinée est une vraie réussite, sur le fond comme sur la forme.

.

Et la preuve que je ne suis pas folle : entre les deux publications, l’auteur a créé un blog pour aider ses lecteurs à patienter. Il est toujours en ligne là : http://lulufemmenue.blogspot.com/

.

Publicités

6 réflexions sur “Lulu femme nue, Etienne Davodeau

  1. Pingback: Lulu femme nue d’Etienne Davodeau (tomes 1 & 2) « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. J’eu le plaisir de lire cette Bd à la sortie du coffret regroupant les deux tomes et ce fût une bien belle expéricence.
    Je recommande bien évidemment les autres titres d’ Etienne Davodeau, surtout « Un Homme est mort » et « Chute de Vélo » (« rural » est très bien aussi !)
    Mais pourquoi sous entendre que vous êtes folle ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s