Dolor, Catel & Paringaux

Dolor est une journaliste peu farouche. Elle vit avec l’absence de son père, qui l’a abandonnée à sa mère lorsque Dolor était enfant. Lorsque Dolor apprend que son père vient de mourir, la blessure se ravive. Et, à l’enterrement, on lui remet une mystérieuse enveloppe qui renferme des traces de la vie de son père…

.

L’enquête est simple et entraînante, sur un thème bien connu – la quête du père disparu – qui prend ici une coloration mafieuse assez intéressante.

.

Mais je suis trop sensible aux dessins d’une bande dessinée pour parvenir à porter un jugement global satisfaisant sur « Dolor » : car si le graphisme m’a plus au premier abord, j’ai besoin de pouvoir retrouver les expressions d’un personnage tout au long d’un album. Astérix est toujours Astérix (je sais, il y avait sûrement meilleure comparaison), Dolor, parfois, ne ressemblait plus à Dolor…

Dommage.

Publicités

2 réflexions sur “Dolor, Catel & Paringaux

  1. Pingback: Dolor de Catel & Paringaux « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Pingback: Olympe de Gouges, Catel & Bocquet | Sophielit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s