Rosalie Blum, Camille Jourdy

Dans une petite ville de province, Vincent croise Rosalie, qu’il a l’impression d’avoir déjà vu quelque part. Il décide de la suivre, et s’y emploie des jours durant. C’est l’objet du premier tome de cette BD tendre et amusante, intitulé Une impression de déjà vu.

Rosalie s’est vite rendu compte qu’on l’espionnait. Elle charge Aude, sa nièce, d’enquêter sur l’homme qui la suit. C’est le tome 2, Haut les mains, peau de lapin !.

Tout ce petit monde finit par être réuni dans le troisième et dernier tome, Au hasard, Balthazar.

.

      

.

Les principaux protagonistes de la série « Rosalie Blum » ont un point commun : ils sont très seuls, limite dépressifs. Le calme flirte avec l’ennui, même pour Aude, qui vit pourtant en collocation avec un personnage aussi fantasque qu’irresponsable.

Le trait très tendre de Camille Jourdy ne laisse aucun doute sur l’affection que l’auteur porte à ses antihéros (d’ailleurs, quand on voit une photo de Camille Jourdy, on note une ressemblance très nette avec le personnage d’Aude – qui semble n’avoir rien de fortuit). Et elle sait distiller suffisamment de mystère, dans un quotidien pourtant fait de tous petits riens, pour que l’on se laisse entraîner par ces existences invisibles.

.

Finalement, « Rosalie Blum » contient des trouvailles, une forme de poésie, et beaucoup d’humanité.

.

Publicités

Une réflexion sur “Rosalie Blum, Camille Jourdy

  1. Pingback: Rosalie Blum de Camille Jourdy « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s