40 ans de rentrée littéraire : les réponses

A l’automne, je vous avais parlé de ce concours, organisé par les Editions Anabet, qui a rythmé mes journées pendant 40 jours. Voici enfin la liste complète des réponses (et bientôt, je vous parlerai aussi du livre, car… j’ai gagné ce concours !)

.

1970

Question 1 : Un « roi » a remporté un prix littéraire cette année-là. Lequel ?

Réponse 1 : Le roi des aulnes, Michel Tournier, prix Goncourt

.

1971

Question 2 : Je dure longtemps et je suis ce qu’il arrive lorsqu’on me remplit trop. Je suis le titre d’une œuvre primée en 1971. Qui suis-je ?

Réponse 2 : Un siècle débordé de Bernard Frank, Prix des Deux Magots

.

1972

Question  3 : Qu’est-ce qui revient cette année-là, grâce à une maison d’édition fondée en 1942, après avoir disparu en 1969 ?

Réponse 3 : La lettre E avec Les Revenentes, de Perec, après La Disparition (éditions Julliard).

.

1973

Question 4 : Veux-tu ma main ? Cette phrase est l’anagramme d’un titre qui a marqué l’année 1973. Lequel ? Attention, il y a une lettre en trop…

Réponse 4 : Un taxi mauve de Michel Déon, Grand Prix du roman de l’Académie française

.

1974

Question 5 : Qui a signé l’affiche du premier Festival d’Angoulême ?

Réponse 5 : Hugo Pratt

.

1975

Question 6 : Qui a reçu le prix Goncourt pour la deuxième fois cette année-là, et berné ainsi tout le monde littéraire ?

Réponse 6 : Romain Gary (alias Emile Ajar)

.

1976

Question 7 : Qui, malgré l’engouement des libraires, est mélancolique et morose dans une grande maison ?

Réponse 7 : Patrick Modiano, avec Villa Triste (Prix des libraires)

.

1977

Question 8 : Tout feu tout flamme, cette année, pour les prix littéraires. Citez 3 livres récompensés en 1977 dont les titres « brûlent ».

Réponse 8 : John l’Enfer, Didier Decoin, Prix Goncourt ; Les feux du pouvoir, Jean-Marie Rouart, Prix interallié ; La Neige brûle, Régis Debray, Prix Femina

.

1978

Question 9 : Qu’est-ce qui est petit, d’une couleur claire, et qui aime le jardin qui le lui rend bien ?

Réponse 9 : Le Nain jaune, de Pascal Jardin

.

1979

Question 10 : Quel événement autour de la philosophie sera organisé cette année-là dans une université française ?

Réponse 10 : Les états généraux de la philosophie, organisés le 16 juin par Jacques Derrida et Roland Brunet à la Sorbonne.

.

1980

Question 11 : Quel parc parisien bien connu des enfants a fait parler de lui, cette année-là ?

Réponse 11 : Le Jardin d’acclimatation d’Yves Navarre, publié chez Flammarion, a obtenu le prix Goncourt

.

1981

Question 12 : Terminez la phrase suivante : « Pitié pour…. ». Et « le bacon » n’est pas la bonne réponse… (même si elle s’en approche).

Réponse 12 : « Pitié pour la viande », écrit Gilles Deleuze, dans Francis Bacon, Logique de la sensation, Paris, éd. La Différence, sorti en 1981.

.

1982

Question 13 : Cette année a vu la naissance d’une future « pétasse », « mieux habillée que la maîtresse de votre patron ». Qui est-elle ?

Réponse 13 : Lolita Pille

.

1983

Question 14 : De l’iguane à la chatte, toute une ménagerie pleurera son auteur cette année-là. De quel écrivain s’agit-il ?

Réponse 14 : Tenessee Williams (auteur, entre autre, de La Nuit de l’iguane, La Chatte sur un toit brûlant, La Ménagerie de verre), mort le 25 février 1983 à New York.

.

1984

Question 15 : Identifiez, dans la phrase suivante, 5 ouvrages (titres et auteurs) qui paraissent en 1984 : « Tous les soleils de la place m’offrent un dimanche inoubliable avec mon amant, que je quitterai avec le train du soir. »

Réponse 15 :

–         Tous les soleils de Bertrand Visage (Prix Femina)

–         La Place d’Annie Ernaux (Prix Renaudot)

–         L’Amant de Marguerite Duras (Prix Goncourt)

–         Un dimanche inoubliable près des casernes de Jacques-Francis Rolland (Grand Prix du roman de l’Académie française)

–         Le Train du soir de Guy Lagorce (Prix des libraires)

.

1985

Question 16 : Bien avant qu’il ne s’habille en Prada, le diable semblait avoir, et cette année-là en particulier, un sacré sens de l’humour. Qu’est-ce qui le prouve ?

Réponse 16 : Le Diable en rit encore, roman de Régine Desforges, est paru en 1985.

1986

Question 17 : Quelles funérailles sont récompensées cette année-là ?

Réponse 17 : Les Funérailles de la sardine, Pierre Combescot, Prix Médicis

1987

Question 18 : En 1987, le montant des droits pour l’adaptation cinématographique d’un roman va battre un record. De quel roman dont sera tiré un film éponyme s’agit-il ?

Réponse 18 : Le Bûcher des vanités : Tom Wolfe, l’auteur du roman, a été payé 5 millions de dollars pour céder les droits. C’est à l’époque la plus grosse somme obtenue par un auteur pour cela. Le roman sera adapté en film par Brian de Palma.

 .

1988

Question 19 : Sorti en 1988, je suis un ouvrage sur un cow-boy, rapide, et mon titre pourrait porter à croire que ma monture est un modèle réduit. Qui suis-je ?

Réponse 19 : Le Pony Express, 59e album qui met en scène le personnage de Lucky Luke, dont les dessins sont de Morris et le scénario de Fauche et Léturgie.

1989

Question 20 : Ecrivain italien, j’ai publié mon premier roman en 1961 sur la mafia et ferai également partie de la commission d’enquête sur l’assassinat d’Aldo Moro. Décédé en 1989, je suis…

Réponse 20 : Leonardo Sciascia

1990

Question 21 : A la différence de Simone de Beauvoir qui a attendu 50 ans, j’écris des mémoires en 1990 alors que je n’ai que 25 ans. Je suis un écrivain aujourd’hui reconnu et médiatique. Qui suis-je ?

Réponse 21 : Frédéric Beigbeder, auteur des Mémoires d’un jeune homme dérangé en 1990.

1991

Question 22 : Je suis une station de métro qui a remporté un prix littéraire ô combien convoité en 1991. Qui suis-je ?

Réponse 22 : Les Filles du calvaire, de Pierre Combescot, Prix Goncourt 1991.

 .

1992

Question 23 : Monstre des mers, je suis aussi le titre d’un roman américain paru en 1992. Qui suis-je ?

Réponse 23 : Leviathan, de Paul Auster.

.

1993

Question 24 : Ecrit en anglais et paru en 1993, j’ai été écrit par un auteur indien et suis un des plus longs romans jamais publié en un seul volume en anglais (1488 pages en couverture souple). Je raconte l’histoire d’une famille indienne qui cherche à trouver un mari pour la plus jeune des filles. Une suite, dont le titre ne diffère que d’un mot, est prévue pour 2013. Quel roman suis-je ?

Réponse 24 : A Suitable Boy, de Vikram Seth (Un Garçon convenable), dont la suite sera A Suitable Girl.

1994

Question 25 : Ecrivain américain décédé en 1994, voici trois indices pour retrouver le titre d’un de mes ouvrages les plus connus.

1-                  Le Petit Chaperon rouge en est un

2-                  Erasme en fait l’éloge

3-                  Contraire d’extraordinaire

Qui suis-je donc ?

Réponse 25 : Charles Bukowski, auteur notamment des Contes de la folie ordinaire.

1995

Question 26 : Inauguré en 1995, je suis un monument qui a la forme de quatre livres ouverts. Qui suis-je ?

Réponse 26 : La Bibliothèque Nationale de France (BNF)

.

1996

Question 27 : Quelle friandise de fête foraine a été célébrée dans le milieu littéraire en 1996 ?

Réponse 27 : La barbe à papa. Barbe à papa de Éric Neuhoff a en effet remporté le prix des Deux-Magots.

1997

Question 28 : A qui Dario Fo rend-il un hommage appuyé dans le discours qu’il prononce lorsqu’il reçoit le Prix Nobel de littérature en 1997 ?

Réponse 28 : Angelo Beolco dit Ruzzante, dramaturge vénitien du XVIe siècle.

1998

Question 29 : « Silence ! Motus et bouche cousue ! » C’est à peu près ce que semble dire le titre d’un roman paru en 1998 qui raconte une histoire d’amour entre un homme et une femme aussi bien qu’une histoire d’amour entre un homme et les livres. De quel roman s’agit-il ?

Réponse 29 : Chut ! de Jean-Marie Gourio.

1999

Question 30 : Je suis l’auteur d’un roman qui a été adapté au cinéma en 1972, et qui reste aujourd’hui dans la plupart des classements considéré comme un des dix meilleurs films de tous les temps. Décédé en 1999, qui suis-je ?

Réponse 30 : Mario Puzo, auteur de The Godfather (Le Parrain).

2000

Question 31 : Un point commun avec le poisson rouge peut, dans certaines conditions, être grassement récompensé. C’est le cas en 2000. De quoi s’agit-il ?

Réponse 31 : Nicolas Rey obtient le Prix de Flore pour Mémoire courte.

2001

Question 32 : Quelle « affaire » a pu captiver les amateurs de Charlotte Brontë, en les plongeant dans un monde parallèle ?

Réponse 32 : L’Affaire Jane Eyre, premier roman de Jasper Fforde (auteur britannique), où un détective poursuit un criminel dans un monde parallèle où évolue l’univers de Jane Eyre de Charlotte Brontë. 

2002

Question 33 : Alors qu’André Glucksmann est chez Robert Laffont, où est Dostoïevski ?

Réponse 33 : A Manhattan. Dostoïevski à Manhattan, de André Glucksmann (ed. Robert Laffont)

 .

2003

Question 34 : Mon premier est compliqué ; on en a plein à l’adolescence. Mon second est presque la première note d’une gamme. Mon tout à l’air proche de Sophocle. Que suis-je ?

Réponse 34 : Le Complexe de Di, de Dai Sijie (Prix Femina)

.

2004

Question 35 : Quel genre d’autobiographie plaît notamment au Prix de Flore en 2004 ?

Réponse 35 : Erotique. L’Autobiographie érotique, de Bruce Benderson, remporte le prix de Flore cette année-là.

.

2005

Question 36 : Combien de jours faut-il passer chez sa mère en 2005 pour faire des envieux dans le monde littéraire ?

Réponse 36 : Trois. Trois jours chez ma mère, de François Weyergans, obtient le prix Goncourt en 2005.

2006

Question 37 : Ecrivez un haïku sur la rentrée littéraire de 2006.

Pas de réponse fixe.

Ma réponse (depuis, je maîtrise davantage les haïkus) : 

Le porc-épic trouve

L’élégance du hérisson 

En septembre, inouïe

2007

Question 38 : Pourquoi le prix Renaudot 2007 a-t-il été contesté ?

Réponse 38 : Parce que le livre primé ne figurait pas dans la liste des ouvrages sélectionnés. Christophe Donner (auteur du livre qui partait favori) a accusé Franz-Olivier Giesbert (juré du prix) d’avoir manipulé les délibérations du jury.

2008

Question 39 : Plusieurs années après L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder, un livre dont le titre semble redorer d’optimisme l’idée de l’histoire d’amour paraît en 2008. Ecrit par une femme qui a déjà raflé deux prix littéraires en 2007, il s’agit de…

Réponse 39 : Rêve d’amour, de Laurence Tardieu (ed. Stock)

2009

Question 40 : Quel maître du suspense américain aux multiples succès et reconnaissances écrit un ouvrage traduit en 2009 en France dont le titre semble évoquer le comble pour un écrivain ?

Réponse 40 : Harlan Coben, avec Sans un mot (éd. Belfond)

 .

2010

Question 41 (question bonus) : Mon premier est à peu près le temps qu’il a fallu au Bourgeois Gentilhomme pour savoir qu’il disait de la prose sans s’en rendre compte. Mon deuxième agite le monde des intellectuels chaque année. Mon tout est un ouvrage paru en 2010. De quoi s’agit-il ?

Réponse 41 : 40 ans de rentrée littéraire, de Pierre Jourde et Ulf Andersen.

Publicités

3 réflexions sur “40 ans de rentrée littéraire : les réponses

  1. Pingback: Vous mettre en appétit | Sophielit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s