L’Entrevue de Saint-Cloud, Harold Cobert

L’Histoire comporte d’évidentes lacunes qui ont de quoi ravir les romanciers. Harold Cobert, passionné de Mirabeau à qui il a consacré une thèse et un essai, a ainsi choisi d’imaginer la conversation entre ce dernier et Marie-Antoinette, en juillet 1790, à l’abri des regards.

A l’arrière plan, la France tout juste révolutionnée vit des heures mouvementées.

.

Présentation de l’éditeur :

Le 3 juillet 1790, alors que la monarchie est en péril et l’avenir de la France incertain, Marie-Antoinette accorde à Mirabeau une audience secrète à Saint-Cloud. Ces quelques heures à la dérobée suffiront-elles au comte libertin pour renverser l’inexorable cours de l’Histoire ? Lire la suite

La Battle, Valérie Tong Cuong

« La battle, c’est le défi qu’on va se livrer pour remporter l’épreuve musicale du concours interlycées. Et avec « Dans Ta Gueule », notre groupe de hip-hop, César, Saf et moi, Ange dit La Boule, c’est sûr, on va tout déchirer ! »

.

En langage adolescent, Valérie Tong Cuong (dont – c’est un drame – je n’ai rien lu d’autre à ce jour) brosse le portrait d’un petit groupe de copains en proie aux difficultés bien connues qui font les années lycées : la famille, les rêves de gloire, les potes, le physique, les meufs. Ange, le narrateur, est pétri de sincérité et de justesse.

.

C’est frais, c’est enlevé, c’est rythmé comme un morceau de « Dans Ta Gueule ». Un chouette divertissement, dont le message d’espoir évite avec brio l’écueil de la mièvrerie – on applaudit. Lire la suite

Ecrire, de la page blanche à la publication, Marianne Jaeglé

 

Ecrire, c’est un don, on l’a ou on ne l’a pas.

Combien de fois a-t-on entendu cela ?

Mais serait-ce si simple ?

S’il y a des choses qui ne s’improvisent pas – comme le style, qui peut effectivement relever de l’inné, bien qu’il se travaille – d’autres s’apprennent. Et pour cela, ce « guide de premier secours », sous-titré « Flaubert, Proust et moi », regorge de conseils.

.

Présentation de l’éditeur :

« Écrire. Je ne peux pas. Personne ne peut. Il faut le dire, on ne peut pas. Et on écrit. » (Marguerite Duras). C’est sans doute ce qu’ont éprouvé ceux qui, un jour où l’autre, se sont confrontés à la page blanche. Lire la suite

Le plus bel âge, Joanna Smith Rakoff

Présentation de l’éditeur :

Ils sont six amis d’université – quatre filles et deux garçons -, et ont choisi New York, la ville de tous les possibles, pour mener leur vie d’adulte. Mais au rythme des mariages, naissances, échecs professionnels et personnels, leurs rêves et ambitions ne tardent pas à se heurter à l’épreuve de la réalité. En mettant en scène leurs vies entremêlées, les amitiés et les amours qui se nouent et se dénouent, Joanna Smith Rakoff fait la chronique d’une génération perdue, qui, entre espoirs et désillusions, essaie de trouver sa place dans le monde.

Avec en toile de fond les bouleversements économiques et politiques de notre époque – du boom Internet au réveil brutal au lendemain du 11 Septembre -, ce roman d’apprentissage victorien dans l’âme, généreux et parfaitement maîtrisé, révèle une nouvelle voix de la littérature américaine contemporaine. Lire la suite

Mes chères études, Laura D.

 

Quatrième de couverture :

« Je m’appelle Laura, j’ai 19 ans. Je suis étudiante en langues vivantes et je me prostitue pour payer mes études. Je ne suis pas toute seule dans ce cas. Il paraît que 40’000 autres étudiantes font comme moi. Tout s’est enchaîné dans une logique bizarre, sans que je me sois vraiment rendu compte que je tombais. Je ne suis pas née avec une petite cuillère en argent dans la bouche. Je n’ai jamais connu le luxe et l’aisance mais jusqu’à cette année, je n’ai jamais manqué de rien. Ma soif d’apprendre, mes convictions m’ont toujours fait penser que mes années d’étudiantes seraient les plus belles, les plus insouciantes. Je n’aurais jamais pensé que ma première année à l’université se transformerait en un véritable cauchemar. Lire la suite