Vous croyiez tout savoir de Saint-Germain-des-Prés…

… Et moi aussi (euh… non ; mais bref).

.

Pourtant, j’ai découvert ce quartier autrement à la faveur d’une ballade Curiocités (le principe : montrer ce qu’on ne voit pas, débusquer l’anecdote, faire lever le nez et découvrir la ville sous un nouveau jour). 

.

Ainsi, dans le square Laurent Prache, derrière l’église Saint-Germain, un buste de Dora Maar est dédié par son compagnon Picasso à Guillaume Apollinaire. Il se trouve qu’Apollinaire a fait part de son admiration pour Picasso en avril 1905 dans la Revue immoraliste. Du Douanier Rousseau à Henri Matisse, de Georges Braque à Francis Picabia, l’auteur devient animateur et théoricien de l’art naïf et du cubisme…

.

Au détour d’une rue, une plaque désigne la dernière demeure d’Oscar Wilde. Ce qui est aujourd’hui un hôtel a été précédemment une exquise maison Directoire, et encore avant un « pavillon d’amour »…

.

Des Deux-Magots à la rue Jacob, le parcours a été ponctué de surprises, d’étonnement et de francs éclats de rire, pour un petit groupe mené par Guillaume, passionné à l’origine du concept.

.

Le printemps est là… Et si vous aussi, vous leviez le nez ?

.

http://www.curiocites.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s