Véronique Sanson, Alain Wodrascka & Pierre Terrasson

Cela fait 15 ans que j’aime Véronique Sanson.

Ses textes, sa musique – avec une préférence pour ses albums d’il y a une trentaine d’années, disons même période 1974-1981.

Impossible donc de passer à côté de ce beau livre paru en début d’année aux Editions Premium.

.

Quatrième de couverture :

Véronique Sanson est l’unique auteur-compositeur féminin d’envergure qui se soit imposé en France après Barbara. Avec son sens du rythme affûté à l’école américaine, sa voix envoûtante au vibrato reconnaissable, son talent de pianiste inspirée, elle chante son univers intime et passionnel sur des mélodies mêlant pop, samba et classique.

De  » Vancouver  » à  » Qu’on me pardonne « , en passant par  » Drôle de vie  » et  » Amoureuse « , ses chansons-confessions reflètent les états d’âme d’une femme qui vit dans la tourmente et la jouissance. Plus qu’une grande artiste, Véro est une légende enlacée à la  » douceur du danger  » auquel elle s’est grisée si souvent… En lisant cet ouvrage d’Alain Wodrascka, écrivain et référence en matière de chanson française, et de Pierre Terrasson, photographe autant qu’esthète, vous pénètrerez « De l’autre côté de son rêve ».

.

« La vie tumultueuse de Véronique ne se comprend que si l’on écoute sa musique et ses textes, son œuvre s’est nourrie de son vécu et ne peut s’en dissocier. », annonce Violaine Sanson-Tricard, sa sœur, dans la préface.

Plus encore, son œuvre, la beauté de sa musique, la puissance de ses textes, donnent envie de découvrir le vécu de véronique Sanson, de comprendre quelles blessures, quels doutes sont les causes de cette fragilité, quels évènements, quelles rencontres l’ont amené à cette lucidité.

Ce vécu est merveilleusement retracé ici, chronologiquement, dans cette biographie qui laisse la part belle à la discographie,  nombreux extraits de chansons à l’appui.

Les sublimes photos viennent souligner le parcours hors du commun de la chanteuse, et la sensibilité (devrais-je dire l’affection ? la tendresse ?) de l’auteur donne une note personnelle à l’ensemble.

Les incursions d’Alain Souchon (qui signe l’avant-propos), d’Yves Duteil (une lettre à Véro) et le questionnaire de Proust auquel s’est prêté la chanteuse sont autant de suppléments que l’on découvre avec bonheur.

.

Un très bel ouvrage, qui donne envie de se replonger dans l’univers de Véronique Sanson, qu’il s’agisse de ce qu’elle a écrit et interprété ou de ce qu’on a écrit pour elle – car tout, évidemment, a un sens. Comme, d’ailleurs, la date de ce billet.

.

.

 


Tu as, tu as le son de ma voix

Qui te chante n’importe quoi

Des mots que j’ai dits cent fois

Tu as, mon sourire au bout des lèvres

Et mon regard dans tes rêves

Et si ça ne suffit pas

Mon piano fait des chansons pour toi

 .

Pour toi, pas de promesse dans le cœur

Qui te récitent le bonheur

Mais sans y croire vraiment

Tu as, tu as mes chansons par cœur

Celles que tu aimes, où tu pleures

Et si ça ne suffit pas

Mon piano fait des chansons pour toi

 .

Et même, si tu as peur de ma vie

Si je te parais lointain

Si tu n’me vois que de loin

 .

Et même si d’autres boucles d’argent,

D’autres sourires en diamant

Disent m’aimer passionnément

Tu as, tu as le son de ma voix

Qui te chante n’importe quoi

Des mots que j’ai dits cent fois

Tu as, mon sourire au bout des lèvres

Et mon regard dans tes rêves

Et si ça ne suffit pas

Mon piano fait des chansons pour toi

Rien que pour toi

6 réflexions sur “Véronique Sanson, Alain Wodrascka & Pierre Terrasson

  1. Pingback: Véronique Sanson d’Alain Wodrascka et Pierre Terrasson « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Les paroles citées ci-dessus sont , elles de Michel Berger ! peut-ètre faut-il aussi lire entre les lignes ? ! J’ai commandé votre livre sur le net . Pour poursuivre ma « collection  » ,j’espère qu’il m’apprendra encore un peu plus sur Véro ? ! Je suis une grande admitratrice de Véronique SANSON , je n’aime pas trop le mot »fan  » . J’aime beaucoup la musique ET les mots posés dessus. … Merci d’avance , alors pour ce nouvel ouvrage! Anita …

    J'aime

    • Effectivement, c’est une chanson de Berger, qui figure sur l’album de reprises par Sanson. Mais l’on sait que nombre de chansons de l’homme ont été écrites pour elle, n’en déplaise à France Gall…

      J'aime

  3. Pingback: Gainsbarre, Alain Wodrascka & Pierre Terrasson | Sophielit

  4. Pingback: Patrick Bruel, Pierre Terrasson | Sophielit

  5. Pingback: Le Parrain, l’album officiel, Jenny M. Jones | Sophielit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s