Rodolphe Macia flashé

 

 

‘ ‘

Les salons, c’est… des rencontres.

La lecture, c’est… une distraction et un besoin.

L’écriture, c’est… un partage.

L’inspiration, c’est… une envolée.

Etre écrivain, c’est… faire partager ses fantasmes.

 , ,

 

Rodolphe Macia est conducteur de métro.

Déjà paru :

Je vous emmène au bout de la ligne, Max Milo

Publicités

2 réflexions sur “Rodolphe Macia flashé

  1. Je viens de relire ton livre et j’ai pris autant de plaisir que la première fois et je m’aperçois que je n’ai pas su te dire combien cette balade souterraine m’avait séduite.Les vieux souvenirs de mes premières escapades parisiennes,Tous ces bruits nouveaux que j’ignorais, l’odeur du métro (hé,oui
    je l’ai retrouvé à travers les descriptions).J’avais 15 ans et pour la première
    fois, j’ai compris ce que le mot liberté signifiait.) Merci à Vous .

    J'aime

  2. Pingback: Le peuple des tunnels, Astrid Fontaine | Sophielit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s