En scène, les audacieuses !, Tonie Behar

Présentation de l’éditeur

Adieu, tailleurs sombres et cols boutonnés ! Aujourd’hui, les femmes ne gomment plus leur féminité pour être crédibles dans le monde du travail et leurs talons aiguilles piétinent l’ordre macho établi.

Déborah Shapiro, 42 ans, directrice de label dans une maison de disques, ne cherche pas l’égalité mais le pouvoir. Pour cette conquérante très attachante, qui dissimule ses doutes et ses failles sous des tenues fashion, le glamour est une arme, au même titre que le talent, l’intelligence ou le carnet d’adresses.

Mais tout n’est pas simple dans un monde de la musique miné par la crise. Déborah doit tenir bon la barre, tout en résistant aux manipulations culpabilisatrices de sa fille de douze ans, aux excentricités de ses parents, artistes bohèmes, et au retour d’un dangereux homme du passé…

Sans parler de Nelly Caldeira, une chanteuse de R’n’B, ronde et énervée, prête à toutes les métamorphoses pour devenir une star ; Sandra, une avocate spécialisée dans le divorce, qui ne sait pas résister à un homme en détresse ; Delphine, une assistante ambitieuse et moyennement loyale ; Unna, la directrice redoutée d’une grande agence de mannequins, qui contrôle tout, sauf une libido rangée au frigo. Pour toutes, malgré leur ambition, être sexy n’est plus synonyme de soumission… et l’amour reste la plus grande des aventures !

.

Qu’on se le dise : ce roman s’adresse avant tout aux femmes – quoi qu’un homme de mon entourage soit entrain de le lire en ce moment, et semble y prendre un certain plaisir, mais chut ! -, et il est parfait pour l’été ! Tous les ingrédients de la chick litt y sont réunis : amour, passion et divorces, excès et caprices, petits drames et colères, jalousie et, surtout, rage de vaincre. Pour des motifs différents, à des niveaux distincts, c’est ce qui réunit les protagonistes. Réussir pour prouver aux autres – et à elles-mêmes, avant tout – qu’elles en sont capables.

.

Ajoutez à cela une plongée dans l’univers du disque à l’heure de la révolution numérique, fusions et guerre des labels incluses.

.

On est évidemment loin de la grande littérature, mais on se prend au jeu – le suspens est parfois insoutenable, tant Tonie Behar, dont c’est le troisième ouvrage, maitrise l’art de tenir son lecteur en haleine – et le résultat pourrait bien être l’un des romans indispensables de cet été 2011 sur la plage.

 

Publicités

4 réflexions sur “En scène, les audacieuses !, Tonie Behar

  1. Pingback: En scène, les audacieuses ! de Tonie Behar « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Pingback: Bienvenue dans le monde littéraire de Tonie Behar !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s