Houppeland, Tronchet

Noël, jour de réjouissances obligatoires, en agace déjà certains ; alors, imaginez, si c’était tous les jours Noël ! C’est pourtant le tragique destin de ce pays. La bonne humeur est de rigueur, le réveillon a lieu chaque soir, et dès les douze coups de minuit on s’échange de formidables cadeaux, qui font toujours incroyablement plaisir – tout cela, les Joyeux Drilles sont là pour le vérifier. Et gare à ceux qui ne respectent pas les consignes ! La répression ne se fera pas attendre : direction le « camp de la bonne humeur »  où le programme est constitué de gavage au foie gras et de décrassage au jet de confettis.

 

Heureusement, tout régime a ses opposants et, dans l’ombre, la résistance – qui réveillonne aux sardines, à la limonade et aux biscottes sans sel – gronde…

 

Tronchet n’a pas son pareil pour croquer d’horribles personnages et bâtir des univers fantasques. L’histoire de Houppeland, incroyable sur le papier, se révèle entraînante, pleine de rebondissements et finalement très politique… pour notre plus grand plaisir !

 

Sûr qu’avec un album comme celui-là, c’est tous les jours la fête !!

 

[et avec un chouïa d’avance, joyeux Noël à tous !]

 

3 réflexions sur “Houppeland, Tronchet

  1. Pingback: Houppeland, Tronchet | Chronique de livres | Scoop.it

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s