Trois années avec la SLA, Jean-Paul Rouet & Sophie Adriansen

SLAPrésentation de l’éditeur :

En juillet 2008, Jean-Paul Rouet, jeune retraité de 60 ans, apprend du médecin qu’il est venu consulter pour ses récentes difficultés à marcher qu’il est atteint de Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), une maladie orpheline qui touche une personne sur 25 000.

On lui annonce que tous ses muscles, un à un, perdront leurs capacités.

Face à ce pronostic sombre auquel rien ne l’avait préparé, Jean-Paul décide de tout tenter. Entouré d’amis médecins, il essaie différentes thérapies, jusqu’à une greffe de ses propres cellules souches.

Il cherche tous les moyens pour continuer à vivre et, plus encore, pour comprendre sa maladie et mieux la vivre, jusqu’à en acquérir une très grande connaissance.

Dans Trois années avec la SLA, il narre son parcours, cherche à remonter aux origines de sa maladie, avec l’appui de contributions de ses proches, dépeint l’enfermement progressif dans son corps devenu prison et, avec beaucoup de pudeur, exprime la souffrance psychologique liée à la dépendance. Il pointe également du doigt l’inertie de la recherche en France quant à la SLA. Il démontre enfin la capacité de l’esprit à ne pas se laisser submerger par le corps, même malade, délivrant ainsi un formidable message d’espoir.

 

Sous-titré « De la force de l’esprit même quand le corps abandonne », Trois années avec la SLA n’est évidemment pas pour moi un livre comme les autres. Je suis la nièce de Jean-Paul Rouet.

Un extrait est disponible à la lecture ici : lire l’extrait

Voir aussi l’article consacré par la Nouvelle République à ce témoignage

 

Sortie en mars 2012 aux Editions de l’Officine, 15 €

Ouvrage en souscription : imprimer ce bulletin de souscription pour réserver un ou plusieurs exemplaires au tarif préférentiel de 12 € (jusqu’au 15 février 2012).

7 réflexions sur “Trois années avec la SLA, Jean-Paul Rouet & Sophie Adriansen

  1. Je suis dans la même situation que la personne qui vous écrit.
    Mon papa est décédé ce 19 décembre 2011…
    J’ai tellement le sentiment d’avoir vécu à côté de nombre de choses concernant la sla que je me pose beaucoup de questions…

    J'aime

  2. nous avons appris en octobre que tous les symptomes de mon petit frère (48 ans), c’était la SLA.
    et je suis trés démunie face a cette maladie et même face à monpetit frère, sa femme et ses 2 enfants (17 et 14 ans).
    y a t il une association d’où je pourrais me rapprocher? ou….
    merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s