Jeanine, Matthias Picard

Une prostituée prénommée Jeanine, qui a eu mille vies, se confie à son voisin écrivain.

Acte héroïque pendant la Guerre d’Algérie, bonnes et mauvaises fortunes, années de prison, amours variées et  autres déconvenues, tours et détours l’ayant menée à la prostitution, défense de la cause des prostituées…

 

Matthias Picard raconte les épisodes de cette existence rocambolesque dans le désordre – en fait, dans l’ordre où celle qui en est l’héroïne les exhume de sa mémoire – et, écrivant le récit du récit, narre également cette relation particulière qui se tisse entre Jeanine et lui, au fil des aventures bien réelles ou parfois un peu fantasmées de cette inconnue qui se fait ainsi un prénom.

 

Les dessins sombres comme une nuit à attendre le client dans sa voiture, tristes comme une journée en prison, noirs comme les tasses de café ou lumineux comme l’optimisme à toute épreuve de Jeanine ajoutent de la vérité à cet album atypique édité par l’Association, dont on ne vantera jamais assez la qualité des objets-livres.

 

http://matthiaspicard.com/

 

Publicités

Une réflexion sur “Jeanine, Matthias Picard

  1. Pingback: Salon du Livre de Paris 2012 : sélection autour de l’écriture | Sophielit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s