Mufle, Eric Neuhoff

Présentation de l’éditeur :

Lui : deux fois divorcé, de grands enfants. A cinquante ans, il croyait avoir enfin trouvé la femme de sa vie.

Elle, c’est Charlotte. Elle se sera bien foutue de lui.

Mufle se livre à l’autopsie d’un mensonge. L’amour est toujours une fiction.

 

Que devient le terme mufle au féminin ? A un rythme saccadé, dans une écriture semblable à une pulsion, Eric Neuhoff décrit l’étrange phénomène par lequel la conscience de l’adultère change le regard sur l’être aimé.

 

« Il fut faible. Il fut lâche. Il fit semblant de pardonner. Il se flattait d’être magnanime. C’était une blague. Il avait encore envie de la baiser, oui. Charlotte était sa prison. Il ne parvenait pas à s’en évader. Elle ne pourrait pas le tromper tant qu’il la tiendrait contre lui. A l’aide de caresses et de déclarations, elle essayait tant bien que mal de sauvegarder leur union, comme on regonfle un oreiller aplati. Il sentit fondre toutes ses résolutions. » (page 18)

 

Si l’alternance des première et troisième personnes du singulier, révélatrice de l’absence de distance du narrateur lorsqu’il s’emporte (que le sentiment qui prend le pas sur la raison soit colère ou amour), ne m’a pas dérangée, en revanche je suis restée perplexe devant l’emploi des temps qui ne répondent à aucune concordance.

Mais cette forme particulière n’enlève rien à la force de ce texte court qui met très justement en scène le mensonge qui s’installe, pour peu à peu prendre toute la place, et qui est d’autant plus réjouissant qu’il a été écrit par un homme.

« Le mensonge s’était installé entre eux. Il trônait comme un hippopotame au milieu du salon. » (page 53)

« Il jura qu’il ne mettrait plus les pieds dans la sale industrie de l’amour. » (page 84)

 

Publicités

3 réflexions sur “Mufle, Eric Neuhoff

  1. Pingback: Comme une vis sans écrou – Mufle d’Eric Neuhoff | Le Blog à Lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s