La liberté Juliette, Chantal Laborde

La liberté JulietteNovembre 1961. Juliette, 15 ans, est passionnée de mode. Alors, quand est annoncé le mariage de sa cousine Annette la Teigne, elle est déterminée : elle portera une robe à son goût, pas une horreur couleur fraises à la crème comme les autres demoiselles d’honneur. Quand elle n’a pas classe, la jeune Parisienne alterne les virées aux grands magasins pour dénicher les derniers modèles en vogue et les balades à Montmartre où elle épie Sacha, un jeune peintre de la place du Tertre qu’elle aime en secret.

 

Puis vient le moment de partir pour le mariage, l’occasion de réunir toute la famille dans ce coin de campagne perdu qu’est Pouilly-le-Breteuil… Toute la famille, et aussi quelques inconnus. Dès lors, tout est possible… et rien ne ressemblera à ce que Juliette avait imaginé.

 

Avec un ton léger et un rythme entraînant, La liberté Juliette aborde des sujets délicats – les relations familiales, le regard des garçons et des hommes sur les jeunes filles qui commencent à devenir femmes, les perspectives d’avenir.  C’est surtout une bouffée de fraîcheur qui nous plonge dans les années 60, avec ses codes vestimentaires, ses nouveautés musicales, ses projets organisés au rythme de la réception du courrier et son vent de liberté qui souffle sur la condition féminine.

 

Un réjouissant saut dans le passé qui parlera à toutes les adolescentes d’aujourd’hui.

 

A partir de 13 ans

Gulf Stream Editeur, 2007, 110 pages, 6,50 euros

 

 

 

liberte dosPassages choisis :

 

« En marchant vite, le bar n’est qu’à dix minutes du lycée et nous venons souvent ici. Parce que cet univers est à des années-lumière de notre quotidien. Parce que c’est fascinant, la bohème. Parce que certains de ces artistes méconnus sont de grands bonshommes et qu’en leur compagnie on n’est plus des gamines, mais des dames. » (page 34) 

 

« Je frémis en essayant de deviner quel genre de petite vieille je deviendrai, quand ce sera mon tour. Je pèse le pour et le contre : est-il préférable de mourir jeune, beau et révolté comme James Dean, plutôt que décrépit et vaincu par les humiliations et les misères du grand âge ? » (page 62)

Publicités

Une réflexion sur “La liberté Juliette, Chantal Laborde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s