Pourquoi écrivez-vous, Vincent Maston ?

Vincent Maston - RENAUD MONFOURNY.JC LATTÈS

 

Vincent Maston est né au Mans en 1978. Ingénieur en informatique, il est passionné de musique.

.

Germain dans le métro (JCLattès, 2014) est son premier roman.

.

 Photo (c) Renaud Monfourny

.

.

.

Pourquoi écrivez-vous ?

J’ai passé un long moment à réfléchir à la réponse que je pourrais donner à cette question, rejetant toutes les réponses raisonnables les unes après les autres. Au final, la seule raison pour laquelle j’écris est simple, redoutablement simple : j’écris parce qu’écrire, c’est amusant. Pas tout le temps, attention ! Il y a quantités de moments pénibles, épuisants, pendant lesquels on se dit qu’on effacerait bien cette saleté de fichier word qui persiste à ne pas vouloir se remplir tout seul. Mais d’un coup, au milieu d’une phrase, d’un chapitre, tout se met en place. Oubliées ces heures passées chercher LA tournure de phrase. Oubliée cette culpabilité qui étreint dès qu’on fait quoi que ce soit d’autre qu’écrire. Le texte coule tout seul, presque malgré soi. Le résultat n’est pas toujours bon, voire même parfois très mauvais, et pourtant… EMaston1t pourtant ces quelques moments où écrire EST amusant valent tous les efforts qui les précèdent.

Je n’écris que quand j’ai un réel projet, une nouvelle, un roman, une lettre même. Rien ne m’ennuie plus qu’écrire sans finalité. Je n’y arrive pas. Je sais pourtant que c’est une bonne chose, écrire un peu chaque jour, comme un musicien s’entraîne en faisant ses gammes encore et encore… Mais bon, je n’ai jamais eu la persévérance suffisante pour être musicien, après tout.

Une fois « Germain dans le métro » fini, je pensais m’atteler immédiatement à la rédaction d’un nouveau roman, mais en fin de compte, je suis à peine sur le point de m’y mettre à présent, près de six mois après la dernière correction de Germain. Un peu de flemme, une bonne dose de procrastination, bien sûr. Le besoin de laisser passer un temps, d’oublier un petit peu Germain, Clotilde et tous les autres. Pour pouvoir me plonger totalement dans la peau de nouveaux personnages l’esprit libre de tout encombrement.

 

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un aspirant écrivain ?

Ne vous mettez pas la pression. Si vous n’écrivez rien pendant un jour, une semaine, un mois, très bien ! Profitez-en pour penser à autre chose, laissez votre esprit divaguer et les idées vous viendront toutes seules, sans prévenir. Pour Germain, un des plus gros blocages que j’ai subi s’est résolu de lui-même alors que j’étais au beau milieu d’une piscine. Gros avantage de cette technique : elle demande une quantité d’effort absolument minime !

Maston2Autre chose : ne rejetez jamais une idée simplement parce qu’elle a déjà été traitée avant. Ca fait un paquet de siècles qu’un paquet de gens écrivent un paquet de livres, rares sont les idées à n’avoir jamais été exploitées. Alors n’hésitez pas, nourrissez-vous de ce que vous lisez, regardez, écoutez ! Apprenez à analyser les œuvres que vous aimez, cherchez dans ces magnifiques boîtes à outils l’ustensile qui vous manque, et une fois celui-ci trouvé, piquez-le sans l’ombre d’un remord. J’utilise particulièrement le site TvTropes.org, qui répertorie différents schémas narratifs (tropes en anglais), et est aussi complet qu’agréable à lire, pour peu que vous n’ayez pas peur d’y passer la nuit en naviguant d’une page à l’autre. Une version française existe, mais est bien moins fournie : http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Fr/HomePage

.

.
Précédent rendez-vous : Claudine Aubrun

Prochain rendez-vous : Ariane Zarmanti

 

A lire aussi sur Sophielit :

Germain dans le métro

Toutes les réponses à « Pourquoi écrivez-vous ? »

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi écrivez-vous, Vincent Maston ?

  1. Pingback: Pourquoi écrivez-vous, Vincent Maston ? ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s