Voyage au bout du livre #1 : L’éditeur, passeur professionnel

SA-voyage-au-bout-du-livre

Voyage au bout d’une livre, c’est le titre de l’une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les Nouveaux Talents.

 

De l’éditeur au traducteur en passant par les animateurs d’atelier d’écriture, la rubrique Voyage au bout du livre est un patchwork de tous les métiers qui accompagnent le manuscrit jusqu’à ce qu’il devienne un livre.

 

 

L’éditeur est l’accompagnateur incontournable du manuscrit. Mais de celui qui se limite à la fonction d’imprimeur à celui qui façonne le texte, les déclinaisons et les visions du métier sont nombreuses. Rencontre avec Guillaume Allary, 40 ans, passé par Flammarion, Hachette Littératures et NiL Editions, qui vient de lancer sa propre maison d’édition, Allary Editions.

 

 

L’éditeur est un passeur professionnel.

_MG_3647 (2)Pour moi, l’éditeur est un passeur professionnel. En temps de guerre, il y a des passeurs amateurs, extrêmement utiles pour faire traverser des frontières ou diffuser des textes sous le manteau. Mais nous sommes en temps de paix, et donc ce travail doit être fait par des professionnels, autrement dit des gens dont le métier est de lire, et qui sont donc censés repérer plus facilement ce qui sort du lot, et mérite d’être diffusé.

Je précise que je ne vois pas de supériorité des éditeurs professionnels en temps de paix sur les éditeurs amateurs en temps troubles : l’un des plus grands éditeurs allemands est un quidam qui laissait dans les cages d’escalier berlinoises pendant la seconde guerre mondiale des cartes postales racontant le vrai visage de cette guerre.

 

Le destin ordinaire d’un primo-romancier est de rester dans l’anonymat.

Comment j’accompagne les primo-romanciers ? En leur rappelant que le destin ordinaire d’un primo-romancier est… (lire la suite)

Publicités

6 réflexions sur “Voyage au bout du livre #1 : L’éditeur, passeur professionnel

  1. Pingback: Voyage au bout du livre #1 : L’édi...

  2. Pingback: Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, ...

  3. Pingback: Voyage au bout du livre #2 : L’atelier d’écriture, aiguillon pour l’imagination | Sophielit

  4. Pingback: Voyage au bout du livre #3 : Le traducteur, garant de la vérité du texte | Sophielit

  5. Pingback: Voyage au bout du livre #1 : L’édi...

  6. Pingback: Voyage au bout du livre #4 : L’accompagnement éditorial, du manuscrit à l’objet-livre | Sophielit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s