Les Grandes jambes

C’est mon nouveau roman jeunesse. Il paraît aujourd’hui. Voici ce qu’en dit l’éditeur, Slalom :

 

Les Grandes jambesMarion a un problème : elle grandit trop vite !
Au collège, elle dépasse la plupart des garçons de sa classe et ses jeans découvrent ses chaussettes. Comment espérer plaire à Grégory, le garçon qui fait battre son cœur, avec un pantalon trop court ? Un voyage scolaire de trois jours à Amsterdam modifie son regard sur la vie et son futur immédiat. Et si, finalement, il y avait plus important que la longueur d’un jean ?
Dans ce roman, il y a des recherches autour de la peinture flamande et une catastrophe à la cantine, des Hollandais à bicyclette et de la créativité, un voyage hors du temps et le plus beau garçon du collège, des vendeuses agaçantes et une meilleure amie fine enquêtrice, des jeans trop courts et des jambes trop grandes…et le regard d’une jeune fille qui s’ouvre à l’Art et à l’essentiel.

UN ROMAN TENDRE ET OPTIMISTE SUR L’ADOLESCENCE ET SES TURBULENCES

Un extrait :

Jusqu’à peu, j’étais une fille normale. Plutôt grande, d’accord, mais rien d’une géante. Et puis je suis entrée au collège, et là ma croissance s’est emballée. Tous mes vêtements sont devenus trop petits d’un seul coup, et depuis il faut en racheter de nouveaux tous les trois mois. Pour les manches, passe encore : j’arrive à tricher en remontant les pulls jusqu’aux coudes, et si je reste les bras bien tendus, même les manteaux paraissent ajustés. Mais pour les jeans, c’est la catastrophe. En trouver un qui m’aille se révèle mission impossible… et pourtant, Maman et moi tentons de relever le défi à intervalle régulier. Le shopping est un cauchemar. Les mines vaguement compatissantes ou pleines de pitié des vendeuses, les regards moqueurs des filles qui sortent des cabines d’essayage voisines, l’espoir systématiquement suivi d’une déception… Moi qui ai toujours trouvé ridicule les gens qui laissent entrevoir leurs chaussettes, voilà que je suis forcée de montrer les miennes ! Elles entrent pourtant dans la catégorie des sous-vêtements ; tout est dit. Par moments, je voudrais revenir à l’école primaire rien que pour pouvoir à nouveau me fondre dans la masse des enfants à qui tout va.

 

A partir de 9 ans

Éditions Slalom

Grand format 140 x 200 mm

128 pages

10.90 euros

disponible en eBook

 

Nachtwacht-kopie-van-voor-1712

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s