Pourquoi écrivez-vous, Myriam Chirousse ?

ChirousseMyriam Chirousse est née en 1973. Elle est traductrice et a enseigné le français.

Également auteur de contes et nouvelles pour la jeunesse, elle a publié quatre romans aux éditions Buchet/Chastel. Le dernier en date, Le Sanglier, est paru en août 2016.

.

..

Pourquoi écrivez-vous ?

Grande question ! En juin dernier, je me suis retrouvée à passer une semaine de vacances en famille, sans avoir la possibilité de me consacrer à l’écriture un seul instant, ne serait-ce qu’en pensée. Au bout de quatre ou cinq jours, j’ai ressenti quelque chose d’étrange, que je n’avais plus éprouvé depuis longtemps et qui m’a rappelé mon adolescence : l’impression, à la fois physique et psychique, d’un manque. C’était comme si tout à coup j’existais moins, comme si je perdais la connexion avec la réalité. Le monde se vidait de sa substance et de son sens.

Écrire est un besoin vital, une fonction organique aussi essentielle que boire ou respirer.

Écrire est depuis longtemps pour moi un besoin vital, une fonction organique aussi essentielle que boire ou respirer. J’ai parfois l’impression que c’est comme le scaphandre spatial dont j’ai besoin pour être adaptée aux conditions de la vie sur Terre et explorer l’existence humaine. Délire de science-fiction mis à part, beaucoup d’écrivains se reconnaissent apparemment dans ce que je décris là, dans ce besoin vital… Cela n’explique pas la totalité du « pourquoi », mais c’est un élément.

C’est donc pour ça que j’écris : me relier aux choses, explorer la vie, regarder cette immense bizarrerie qu’est le monde et apprendre, peut-être, à voir. Pour mourir un peu moins bête, au passage !

Écrire est le scaphandre spatial dont j’ai besoin pour être adaptée aux conditions de la vie sur Terre.

Récemment, il me vient aussi le pressentiment que j’écris parce que je suis porteuse de mystères et de secrets, et j’aimerais savoir lesquels.

Je n’ai pas de message particulier à faire passer : je n’écris pas dans un but pédagogique, ou alors ce serait juste pour m’apprendre des choses à moi-même.

A priori, je pense que j’écrirai jusqu’à la fin de mes jours.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un aspirant écrivain ?

Je crois que les meilleurs conseils du monde ont déjà tous été donnés, depuis Rilke dans ses Lettres à un jeune poète jusqu’aux méthodes modernes de « storytelling » à l’américaine, en passant par Boileau (le fameux « vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage… ») ou Maupassant qui, dans la préface de Pierre et Jean, expliquait grosso modo que la réussite en écriture était davantage une question de travail que de talent… Que dire de plus ? Tous ces conseils sont bons à un moment donné sur le chemin de l’écriture, même les plus extrêmes ou contradictoires.

Parmi tout ce flot de bons conseils, je peux vous dire ceux qui m’ont le plus aidée dans mon parcours et que je me répète encore assez souvent à moi-même, car devant chaque nouvelle page je me sens redevenir aspirante. Ces conseils sont : soyez éperdument tenace et racontez une histoire.

Et puis j’aime tout particulièrement cette phrase de Gabriel Garcia Marquez qui disait que la qualité d’un écrivain ne se mesure pas à ce que l’on trouve dans ses écrits publiés, mais à la qualité de ce qu’il y a dans sa corbeille à papier. N’ayez pas peur, donc, de couper même de belles phrases, même de bons paragraphes. Je vais vous dire un secret : mon ambition comme écrivain, c’est d’avoir une corbeille remplie de bonnes choses !

Précédent rendez-vous : Éloïse Lièvre

Prochain rendez-vous : …

.

A LIRE AUSSI SUR SOPHIELIT :

Le Sanglier

Toutes les réponses à « Pourquoi écrivez-vous ? »

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi écrivez-vous, Myriam Chirousse ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s