Interview : Se donner les moyens de vivre son rêve

Il y a quelques semaines, Mathilde Vermer, écrivain et animatrice d’ateliers d’écriture, qui tient aussi sur son site et les réseaux sociaux une chronique hebdomadaire intitulée « Nous réinventer », m’a interrogée sur mon quotidien d’écrivain. Merci à elle.

sophie-adriansen-c-melania-avanzato-pour-fleuve-editionsL’écriture est sa priorité absolue, son Alpha et son Omega. Résultat : en six ans, elle a publié 20 livres (romans, essais, histoires pour enfants & ados). Elle a également publié dans des revues et elle n’a jamais délaissé son blog, un des blogs littéraires les plus connus aujourd’hui, où elle partage ses lectures. Sans compter les ateliers d’écriture qu’elle anime en milieu scolaire et les salons sur lesquels elle rencontre ses lecteurs.

Mais comment elle fait, SOPHIE ADRIANSEN, pour caser autant de trucs dans son emploi du temps ? Quelle routine d’écriture a-t-elle mise au point pour susciter pareille créativité et production ? Rencontre détonante avec une auteure qui a trouvé sa recette pour vivre son rêve d’écrivain.

Plusieurs projets en même temps pour contourner les blocages

Je travaille toujours sur plusieurs livres en parallèle. Je me suis rendu compte que c’est comme cela que j’arrivais à rester dans une écriture fluide et sans douleur. Je travaille sur chacun de mes projets tous les jours. J’avance, dans les uns et les autres, en fonction de ce que je ressens. Une scène me vient pour tel roman : je n’attends pas pour la poser sur le papier. Et quand, sur une autre histoire, je me sens entravée, parce qu’il me manque une idée pour poursuivre ou parce qu’un personnage m’échappe, j’arrête. Pareil pour les billets de mon blog, je les écris quand ils sont mûrs, alors que j’ai pris le soin de relever quelques citations pendant la lecture. De manière générale, sauf date butoir à respecter, je ne force rien. J’écris quand j’ai quelque chose à dire, ce qui me permet d’être efficace, et je reviens toujours sur mes écrits dans une seconde phase. Je laisse les choses travailler en moi et je reste à l’écoute de ce qui me traverse.

La suite est à lire sur le site de Mathilde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s