Trop fort, Victor !, Mon papy voit la vie en jaune, Le voleur de sandwichs

affiche-28e logo_incos

La sélection du prix des Incos 2016/2017 dans la catégorie CE2/CM1 est composée de trois romans et de trois albums.

Voici les trois romans proposés :

 

Trop fort, Victor !, Mikaël Ollivier

victorTout le monde ne parle que de ça, chacun a son avis, son analyse, tout le monde sauf Victor : prise d’otages dans une école par des hommes armés. À la maison pas de télé, sa maman est contre, contre les téléphones portables pour les enfants aussi. Il se sent bien seul, Victor, dans ces moments-là, et il attend avec impatience le retour de son père qui aura sans doute bien des choses à lui raconter à propos de ce fait divers…

Une intrigue inlâchable et surprenante… à propos d’une prise dans l’école que j’ai fréquentée du CP au CM2.

Éditions Thierry Magnier, mai 2015, 48 pages, 3,90 €

 

Mon papy voit la vie en jaune, Sandrine Beau & Stéphanie Rubini

papy-vie-en-jaunePour Adrien, les vacances avec son papy, c’est toujours rigolade et compagnie. Mais cette fois-ci, une drôle de surprise attend Adrien : chez son grand-père, il découvre… une grand-mère ! Aussitôt, il passe en mode bougon. Et puis il décide d’en savoir un peu plus sur cette surprenante Suzette… Les enquêtes, ça le connaît !

Une histoire  très colorée et tendre, pleine d’un optimisme revigorant.

Éditions Belin, avril 2015, 56 pages, 5,70 €

 

Le voleur de sandwichs, Patrick Doyon & André Marois

voleur-sandwichsMarin s’est fait voler son sandwich, celui du lundi au jambon-cheddar-laitue, son préféré ! Quel malfaisant a pu commettre un acte aussi cruel ? Le mardi, c’est le jour de son deuxième sandwich préféré : celui au thon que sa mère prépare avec sa fameuse mayonnaise et des tomates séchées. Pour ne pas mourir de faim, Marin décide de tendre un piège au voleur…

Formidablement illustré, ce polar pour petits démarre génialement bien avant de s’avérer déconcertant : les messages qu’il contient dans la deuxième moitié de l’ouvrage paraissent peu recommandables… Tristement décevant.

Éditions La Pastèque, mai 2015, 168 pages, 15 euros

voleur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s