Avant de quitter la rame, Gaëlle Pingault

Présentation de l’éditeur :

avantdequitterlarame-360x686Il y a Alice, qui n’aime ni Paris, ni le métro, ni les petits encarts de poésie qui y sont affichés. Qui n’a guère d’autre choix que de faire avec, cependant. Alors elle râle. Pas toujours.

Il y a Nadya, qui souvent marche sur un fil, et qui boit ces quelques vers arrachés au métro comme si sa vie en dépendait. Elle en dépend peut-être. Allez savoir…

Et entre les chassés-croisés de Nadya et d’Alice, se glissent d’autres histoires avec un soupçon de poésie, et sans métro.

A-t-on déjà sérieusement réfléchi à l’utilité, au pouvoir, ou au contraire à l’insuffisance, à la vacuité de ces quelques vers dont sont tapissées les rames du métro parisien ? Au fil de sept textes nommés « Poésie urbaine », qui sont autant d’occasions de se poser la question, autant de détours par des existences qui s’entrecroisent furtivement, Gaëlle Pingault le fait. S’intercalent d’autres nouvelles, tranches de vie, instants saisi au vol, dont on ne sait lesquelles sont les respirations des autres : à chaque texte, un nouveau souffle.

Depuis plusieurs livres déjà, Gaëlle Pingault cisèle des textes courts, qu’elle assemble dans des recueils courts que publient les exigeantes éditions Quadrature spécialistes du court. Il y a des échos, des fils rouges. Des thèmes dont on se dit aux premières lignes qu’ils vont être faciles, évidents, et dont le traitement ne l’est jamais, ni l’un ni l’autre.

Gaëlle Pingault, orthophoniste de métier, est une orfèvre des mots. Son recueil est un livre précieux, un petit bijou.

Avec un coup de cœur plus particulier pour la nouvelle « Tu dors, petit homme ».

Éditions Quadrature, janvier 2017, 82 pages, 10 euros

A lire aussi sur Sophielit :

Pourquoi écrivez-vous, Gaëlle Pingault ?

Bref, ils ont besoin d’un orthophoniste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s