Je ne suis pas un héros

Mon nouveau roman paraît ce jeudi 12 avril aux éditions Fleurus. Il y est question d’accueil et de solidarité, de famille et de ce qu’on est prêt ou non à partager.

Je ne suis pas un heros_Adriansen

Une maman et ses deux petites filles sont depuis des jours assises devant la boulangerie où Bastien prend son goûter. Un vendredi de grosse pluie, il a la surprise de les voir débarquer dans son grand appartement d’un quartier chic de Paris : sa mère et sa petite sœur leur ont proposé la chambre d’amis.
La cohabitation s’annonçait délicate, la mauvaise volonté de Bastien la rend vraiment difficile. Jusqu’à ce que, par la force des choses, l’attitude du garçon change. Mais vouloir faire le bien est-il suffisant ?

– Elles vont rester longtemps chez nous ?
– Quelques jours, je pense, poussin. Le temps qu’on trouve une solution plus pratique pour tout le monde. Dès demain matin, j’irai me renseigner à la mairie pour avoir les coordonnées d’une association qui pourra les aider.
– Mais pourquoi vous êtes rentrées avec elles ? Elles sont devant la boulangerie depuis des jours et des jours, elles peuvent bien y rester encore un peu. Chez nous, c’est chez nous.
– Il pleuvait, lapin. Des cordes. Elles étaient trempées, elles n’avaient pas d’endroit où s’abriter, et j’ai repensé à ce qu’a proposé ta sœur l’autre soir, je me suis dit que c’était trop bête, d’avoir une chambre d’amis vide alors qu’elles allaient dormir sous la pluie… Et voilà.
– Oui mais…

160 pages, 12,90 euros
Voir sur le site de l’éditeur

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s