Pour qui écrivez-vous, Valentine Goby ?

valentine-goby_2770

Valentine Goby est née en 1974.

En cette rentrée littéraire paraît Un paquebot dans les arbres (Actes Sud), son neuvième roman en littérature générale.

Elle écrit également pour la jeunesse.

 

 

.

.

Vous qui avez d’abord publié en littérature générale, comment êtes-vous arrivée à la littérature jeunesse ? Lire la suite

Pour qui écrivez-vous, Marie Vareille ?

Vareille

Née en 1985, Marie Vareille est l’auteur de deux romans pour adultes : Ma vie, mon ex, et autres calamités (City Editions, 2014) et Je peux très bien me passer de toi (Charleston, 2015).

En mai 2016 est paru le premier tome d’une trilogie qu’elle destine à la jeunesse : Elia, la passeuse d’âmes (Pocket Jeunesse).

 

.

.

Vous qui avez d’abord publié en littérature générale, comment êtes-vous arrivée à la littérature jeunesse ? Lire la suite

Pour qui écrivez-vous, Jean-Philippe Blondel ?

jean-phillipe-blondel

Jean-Philippe Blondel est né en 1964. Marié, deux enfants, il enseigne l’anglais en lycée et vit près de Troyes, en Champagne-Ardennes. Il publie en littérature générale et en littérature jeunesse depuis 2003.

 

.

.

Vous qui avez d’abord publié en littérature générale, comment êtes-vous arrivé à la littérature jeunesse ? Lire la suite

Pour qui écrivez-vous, Delphine Bertholon ?

Delphine Bertholon (c) Sophie Adriansen 1

Delphine Bertholon est l’auteur de Cabine commune (2007), Twist (2008), L’Effet Larsen (2010), Grâce (2012), Le soleil à mes pieds (2013) et Les corps inutiles (2015), tous parus chez Lattès, ainsi que d’un roman jeunesse, Ma vie en noir et blanc (Rageot, 2016).

 

Vous qui publiez en littérature générale, comment êtes-vous arrivée à la littérature jeunesse ? Lire la suite

Pour qui écrivez-vous ?

litterature_jeunesse_660J’ai publié une vingtaine d’ouvrages. La moitié d’entre eux sont destinés à un public jeune, l’autre moitié à un public adulte ou tout public. On me demande régulièrement ce que je préfère (je n’ai pas de préférence et j’ai même besoin des deux directions pour exprimer différentes choses) et si je vois des différences dans le fond comme dans la forme (oui, mais finalement pas tant que ça).

 

J’aBachelet2i voulu donner la parole ici à des écrivains qui, connus d’un public adulte, expérimentent l’écriture pour la jeunesse – ou inversement. Des écrivains français, car en France, championne du monde des étiquettes, on n’aime rien tant que Lire la suite