Lise et les hirondelles

Lise.jpgOn peut la voir comme la « grande soeur » de Max, le narrateur de Max et les poissons. Lise découvre les affres de l’adolescence en même temps que les drames et les injustices de la guerre… Ce roman est dédié à la mémoire d’Hélène, née en 1926, qui il y a quelques années a partagé avec moi ses souvenirs.

 

Une adolescence dans la tempête de la guerre
À treize ans, Lise a une passion pour les hirondelles. Mais lorsqu’elle les voit revenir à Paris en cet été 1942, les oiseaux ne parviennent pas à lui faire oublier les conséquences de l’Occupation : le rationnement, les alertes, la fermeture de l’atelier de confection familial, l’attitude de ses amis depuis qu’elle porte une étoile jaune sur ses vêtements.

Le 16 juillet, la vie de Lise bascule lorsqu’elle assiste impuissante, de la fenêtre de ses voisins, à l’arrestation de toute sa famille…

Nathan, février 2018

L’illustration de couverture est l’oeuvre de Tom Haugomat, qui avait déjà illustré Max et les poissons.

fort mahon

 

Publicités