Il était une fois une princesse, Luluinthesky

Présentation de l’éditeur :

 

 

 

 

 

.

.

.

.

Voici une princesse étonnante, à la fois ancrée dans son époque (la nôtre), romantique, rêveuse, féministe, nourrie aux personnages de Walt Disney… Et comme toute princesse qui se respecte, elle cherche son prince charmant. Mais, comme toujours quand on a une idée précise de ce que l’on cherche, on risque la déception… Lire la suite

Publicités

Le canon graphique, Russ Kick

Voici un OLNI (Objet Littéraire Non Identifié), un de plus.

Le canon graphique est un album de 500 pages constituant un pont entre la bande dessinée et la littérature très classique.

.

Ce premier tome (car c’est le début d’une série qui en comptera trois) est consacré à la littérature de l’antiquité à la fin du XVIIIème siècle : les grandes épopées anciennes, Gilgamesh, L’Odyssée, L’Enéide, l’adaptation de pièces de la Grèce antique comme Médée d’Euripide ou Lysistrata d’Aristophane, des interprétations des textes sacrés (l’Ancien Testament, l’Apocalypse de Jean, le Tao Te King de Lao Tseu), des poèmes soufis de Rûmî, l’épopée sanskrite du Mahâbhârata , le texte mythologique maya Popol-Vuh, mais aussi les grands textes asiatiques (Le Dit

du Genji, des poèmes de l’âge d’or de la littérature chinoise, Le Livre des morts tibétain, des pièces du théâtre Nô japonais…), La légende de Beowulf, Les Mille et Une Nuits, La Divine Comédie de Dante, les Contes de Canterbury de Chaucer, Le Paradis perdu de Milton, et jusqu’aux Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos… Lire la suite

Le pont des arts, Catherine Meurisse

« Sur une rive, la littérature, sur l’autre, la peinture. Entre les deux, un pont qu’empruntent les écrivains et les peintres, fascinés par la beauté d’une toile de l’un, puisant l’inspiration dans un roman de l’autre. Voici quelques petites histoires de grandes amitiés entre les arts. »

 

Ainsi Catherine Meurisse présente-t-elle cet album qui met en scène les peintres et écrivains qu’elle chérit – son musée idéal, en somme – et nous conte avec fantaisie les histoires de grands romans français et de toiles emblématiques.

En couverture, Picasso s’est fait chiper son pinceau par Proust. Le ton est donné. Lire la suite