Pourquoi écrivez-vous, Delphine de Malherbe ?

Delphine de Malherbe a publié deux romans autofictifs, La Femme interdite (Editions Jean-Claude Lattès, 2006) et La Fille à la vodka (Editions Plon, 2012).

Elle est l’auteur de la pièce Une passion, jouée au théâtre Marigny, d’un récit brûlant sur Colette, d’un essai sur la foi… et d’une esquisse sur l’érotisme. Elle a également mis en scène le texte de Kathrine Kressmann Taylor, Inconnu à cette adresse, joué au théâtre Marigny.

.

.

Pourquoi écrivez-vous ?

J’ai d’abord écrit très jeune car j’étais une petite fille unique qui avait besoin, seule dans sa grande chambre, de s’inventer un monde, des amis imaginaires, et des rêves. Je pense que ma créativité a été stimulée par ma solitude d’enfant. Lire la suite

Publicités

La fille à la vodka, Delphine de Malherbe

Présentation de l’éditeur

Alice est belle. A Paris, le monde lui sourit. Mais soudain, pour une raison mystérieuse, elle abandonne sa vie et part s’installer à Avignon. Dans la capitale du théâtre, elle tombe le masque devant un homme étrange qui l’attire. Face à lui, elle défaille et se révèle victime d’un mal tabou chez un nombre croissant de jeunes femmes : l’alcool. La passion amoureuse va-t-elle la guérir de la dépendance à la vodka ? Pas à pas, telle une équilibriste fragile sur un fil tendu, elle avance avec hésitation entre la sagesse et le gouffre, entre l’ivresse de vivre et le vertige de l’amour.

La force de Delphine de Malherbe est de transformer le tabou de l’alcoolisme féminin en un roman fort et beau, dédié à Romy Schneider et Amy Winehouse en particulier… et aux femmes en général. Lire la suite