Beaux rivages, Nina Bouraoui

beaux rivagesC’est une histoire simple, universelle. Après huit ans d’amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation.

Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour.

Les larmes rassemblent davantage que les baisers.

J’ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l’amour triomphera toujours. En cela, c’est un roman de résistance.

N.B.

Quittée par l’homme qu’elle aime, pour une autre femme dont à aucun moment elle n’a soupçonné la présence, la narratrice perd pied. Du deuil Lire la suite

Publicités

Au pays des kangourous, Gilles Paris

« Ce matin, j’ai trouvé papa dans le lave-vaisselle. En entrant dans la cuisine, j’ai vu le panier en plastique sur le sol, avec le reste de la vaisselle d’hier soir. J’ai ouvert le lave-vaisselle, papa était dedans. Il m’a regardé comme le chien de la voisine du dessous quand il fait pipi dans les escaliers. Il était tout coincé de partout. Et je ne sais pas comment il a pu rentrer dedans : il est grand, mon papa. » (page 9)

Simon a neuf ans. Sa mère, carriériste, passe le plus clair de son temps en Australie pour les besoins de son travail. Alors, quand son père, écrivain, et en revanche toujours présent à la maison, tombe en dépression, c’est tout l’univers de Simon qui se trouve chamboulé. Lire la suite