Hors piste

Hors pisteMarion, l’héroïne des Grandes jambes, est de retour ! Cette fois-ci, elle tient son journal le temps d’une semaine à la neige, une semaine qui s’annonce déjà inoubliable…

Marion entre dans l’adolescence, l’âge des découvertes et des rébellions…
Les parents de Marion ont inscrit leur fille à une semaine de colo de ski… sans téléphone portable ! Comment survivre à cette épreuve ? Impossible de tenir une semaine sans contact avec les amis !
À moins de rencontrer une étonnante camarade, des garçons mystérieux, des animateurs survoltés et de vivre la colo de toutes les expériences, en dehors des sentiers balisés…
Et si un tel programme parvenait à lui faire totalement oublier le collège ?

Slalom, janvier 2018, 144 pages, 10,90 euros

 

Publicités

J’ai passé l’âge de la colo ! : l’illustration de la couverture

Ca y est, « J’ai passé l’âge de la colo ! » existe, il est en librairie depuis la semaine dernière, et je l’ai même dédicacé samedi dernier à des premiers jeunes lecteurs à l’occasion du salon d’Ozoir-la-Ferrière…

 

Mais pour obtenir un si bel objet, il a fallu en passer par quelques étapes.

Je lève le voile sur la couverture de ce roman.

 

Choisir l’illustrateur

L’éditrice et moi commençons par chercher un(e) illustrateur(rice). J’avais craqué il y a un moment déjà pour les dessins de Laetitia Butyn, alias Timtimsia, une jeune illustratrice qui vit en Suisse, et – oh, joie ! – elle accepte le défi. Ce sera sa première couverture.

Il se trouve qu’elle-même, comme beaucoup, est partie à plusieurs reprises en colonies de vacances lorsqu’elle était enfant…  et elle en revenait changée. Ce roman est fait pour elle !

 

Choisir le message de l’illustration

Le temps de lire le texte, et Laetitia nous soumet les trois idées qui lui viennent :

  • Sybille, l’héroïne, en tenue de ski
  • Sybille montant dans le car à destination de la colo Lire la suite

J’ai passé l’âge de la colo !, Sophie Adriansen

En 1997, Sybillle s’apprête à nouveau à partir en colo, et du haut de ses 14 ans, elle se dit que ce n’est plus pour elle ! Elle a déjà donné, elle voudrait passer son tour. Oui mais voilà, ses parents ne lui ont pas demandé son avis.

.

Alors, à contrecœur, elle se poste en observatrice. Le moment du départ c’est ce qu’elle déteste le plus. Les filles cool, les garçons turbulents… comment faire sa place au milieu de jeunes qui semblent si sûrs d’eux ? Le temps des colonies c’est le temps où les jeunes tentent de s’apprivoiser, de tester leurs limites. Dans les années quatre-vingt-dix c’était déjà le cas et l’aventure de Sybille est intemporelle. On se boude, on se scrute et puis… parfois c’est le déclic ! Comment faire pour que ces vacances se transforment en de merveilleux souvenirs ?

.

Un roman entraînant dédié aux 9/13 ans qui rappellera, avec nostalgie, les aventures des colons de tous âges et qui donnera l’envie de découvrir cet univers aux plus réfractaires.

Editions Volpilière, novembre 2012, 108 pages, 9 €

à partir de 9 ans Lire la suite