Liaison romaine, Jacques-Pierre Amette

 

Le narrateur, journaliste, est envoyé à Rome pour écrire un article sur l’ambiance de fin de règne : le Pape est sur le point de mourir. Constance, sa compagne, le rejoint ; mais celle-ci semble plus distante qu’à son habitude. Impuissant, le narrateur assiste au délitement de ce lien dans le décor de cette ville que les deux protagonistes aiment tant.

« Je désirais la voir heureuse et c’était une faiblesse que d’avoir la conviction intime qu’elle ne l’était plus. » (page 70)

 

La distance que la jeune femme s’efforce de masquer pousse le narrateur à s’interroger sur tout ce qu’il ignore d’elle – et aux raisons qui font qu’il l’ignore. Avec nostalgie, déjà, il reconsidère leur passé commun avec l’acuité permise par le lieu neutre, et connu cependant, dans lequel ils se trouvent. Lire la suite